Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

IPSOS

IPS - FR0000073298 SRD PEA PEA-PME
40.400 € +1.00 % Temps réel Euronext Paris

Ipsos : La volte-face d'Ipsos sur sa future gouvernance déstabilise le titre en Bourse

mardi 28 septembre 2021 à 11h20
Ipsos change d'avis sur son futur directeur général

(BFM Bourse) - Coup de théâtre à la veille même de la prise de fonction de la candidate recrutée en externe pour reprendre des mains du fondateur Didier Truchot la direction générale du groupe de sondages. Ipsos et Nathalie Roos ont "décidé d'un commun accord d'interrompre leur projet". C'est l'actuel patron d'Ipsos au Royaume-Uni, Ben Page, qui devrait devenir le futur DG.

L'avenir de la gouvernance d'Ipsos est un sujet auquel sont très attentifs les actionnaires de long terme du groupe. Depuis le décès en 2014 de Jean-Marc Lech, qui formait depuis 1982 le tandem à la tête du groupe avec Didier Truchot, ce dernier détient seul les rênes d'Ipsos.

Ayant racheté les parts des héritiers de Jean-Marc Lech, Didier Truchot contrôle directement et indirectement (par le biais de la holding DT & Partners où il est majoritaire) 18,73% des droits de vote, ce qui lui donne une voix prépondérante car le reste du capital est très fragmenté.

Or, la question de sa propre relève se posait depuis quelques années avec de plus en plus d'acuité, Didier Truchot devant atteindre en novembre prochain la limite d'âge statutaire fixée à 75 ans pour exercer les fonctions de direction générale.

Nathalie Roos, une ancienne de Mars et de L'Oréal

La préparation de la succession, esquissée avant la crise, avait été remise à plus tard avec la pandémie et ce n'est qu'en juillet dernier qu'avait été annoncée la nomination de Nathalie Roos, forte d'une longue expérience dans l'univers des produits de grande consommation (notamment chez Mars puis L'Oréal, où elle siégeait au comex avec la responsabilité de la branche produits professionnels). Elle devait prendre effet au 28 septembre.

"Le recrutement de Nathalie Roos est l’aboutissement d’un processus de sélection rigoureux mené depuis mi-2019 par le comité des nominations et des rémunérations et le conseil d’administration d’Ipsos en vue de dissocier les fonctions de Président et de Directeur général. Monsieur Didier Truchot, fondateur du groupe, assurera les fonctions de Président du conseil d’administration d’Ipsos SA, tandis que Nathalie Roos en prendra la Direction générale", expliquait alors le groupe.

Didier Truchot ajoutait que "Le Conseil d’administration a choisi Nathalie Roos parce qu’elle a su bâtir une riche carrière internationale aux plus hauts niveaux d’entreprises clientes. Elle a démontré une grande capacité d’écoute de l’ensemble des parties prenantes et obtenu dans toutes ses responsabilités des performances économiques fortes. Nathalie Roos et les équipes d’Ipsos vont permettre au groupe d’accélérer sa transformation et d’affirmer sa place de source irremplaçable d’informations crédibles et claires sur la société, les marchés et les gens".

Revirement de dernière minute

Mais lundi soir, Ipsos a pris le marché par surprise en annonçant que c'est l'actuel patron d'Ipsos MORI, la filiale britannique du groupe, Ben Page, qui serait nommé directeur général le 15 novembre prochain. "Ipsos et Nathalie Roos ont décidé d’un commun accord d’interrompre leur projet au terme duquel Nathalie Roos devait prendre prochainement les fonctions de directeur général d’Ipsos. Cette décision fait suite à des échanges approfondis entre Didier Truchot et Nathalie Roos qui se sont déroulés depuis l’annonce de sa future nomination le 19 juillet dernier. La semaine dernière, ces discussions ont fait apparaitre de profondes divergences entre les parties qui ont abouti à cette décision", a indiqué le groupe.

"Ce constat de désaccord ne remet pas en cause les projets d’Ipsos de poursuivre l’exécution de son plan de développement matérialisé par la mise en place de l’initiative stratégique appelée "Total Understanding Project" (T.U.P.) en juillet 2018 et dont la conséquence la plus visible a été un retour à une croissance plus forte de l’activité", assure le groupe.

"Je connais Ben depuis 16 ans. C’est un grand professionnel qui a toujours su combiner innovation et rigueur, soucis du capital humain et maîtrise des technologies. Au-delà des performances de notre société britannique, il a joué un rôle important dans l’élaboration et la mise en place de programmes qui font d’Ipsos une entreprise parmi les plus équilibrées et les plus solides de son industrie, a expliqué Didier Truchot. "Je suis très confiant que Ben saura accélérer la transformation d’Ipsos et s’assurer du succès des projets qui renforceront son statut de partenaire privilégié pour ses clients, ses employés et ses actionnaires".

En Bourse, l'annonce de ce changement de jockey in extremis suscite visiblement le trouble, l'action perdant 7,61% à 39,45 euros vers 10h30. "Alors que l'arrivée d'une DG externe augurait d'une transition en bon ordre, il apparaît que Didier Truchot préfère positionner un dirigeant à sa main. Les investisseurs craignent qu'il cherche à continuer à s'imposer dans la gestion quotidienne, au risque de compliquer le processus de décision", mentionne un bon connaisseur du dossier.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur IPSOS en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.50 % vs +37.16 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat