Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

IPSEN

IPN - FR0010259150 SRD PEA PEA-PME
96.800 € -1.48 % Temps réel Euronext Paris

Ipsen : Le rachat de la biotech américaine Epizyme ne séduit pas les actionnaires d'Ipsen

lundi 27 juin 2022 à 15h47
Ipsen va racheter Epizyme

(BFM Bourse) - Une nouvelle fois, le cours du groupe pharmaceutique tricolore décline à l'annonce d'une opération de croissance externe. Ipsen a jeté son dévolu sur Epizyme et son traitement anticancéreux Tazverik, avec un prix initial de plus de 8 fois les ventes. L'acquisition devrait en outre peser sur le résultat opérationnel jusqu'à fin 2024.

Depuis la tentative à plus d'un milliard de dollars d'Ipsen pour muscler un portefeuille de traitements de plus en plus menacé par les génériques, avec le rachat en 2019 de Clementia Pharmaceuticals, le groupe pharmaceutique peine à convaincre le marché du bien-fondé de ses projets de croissance externe.

En 2019, Ipsen avait dû faire une croix sur l'essentiel du montant du rachat de Clementia dès l'année suivant l'opération après l'apparition d'effets secondaires lors des essais cliniques. L'ampleur de la destruction de valeur donnait ainsi raisons aux réticences initiales du marché (l'action Ipsen avait cédé 6,54% le jours de l'annonce de l'acquisition de Clementia... et 50% sur les douze mois suivants).

Fin 2021, le groupe avait dévoilé son plus important investissement depuis Clementia en piochant cette fois dans le vivier des biotechs tricolores afin de regarnir son portefeuille. En signant avec Genfit, Ipsen a acquis les droits mondiaux (hors Chine, Hong Kong, Taïwan et Macao) de la molécule élafibranor en tant que traitement d'une maladie rare du foie, la cholangite biliaire primivitve (CBP) en phase finale d'essais cliniques. En contrepartie, Ipsen a procédé à une premier versement de 120 millions d'euros en faveur de la biotech lilloise, l'accord prévoyant des paiements d'étape additionnels pouvant atteindre 360 millions d’euros (soit jusqu'à 480 millions d'euros au total). Là aussi, l'accueil avait été mitigé, puisque le titre Ipsen avait perdu 8,05% le jour de l'annonce et encore 7,36% le lendemain.

Une OPA avec une prime de 144%

Ce lundi, le cours d'Ipsen décline de 2,33% à 85,85 euros vers 14h30 alors que le labo dévoile son projet d'acquérir (d'ici au troisième trimestre sous réserve des conditions suspensives) la biotech américaine Epizyme. L’acquisition se concentre sur le médicament principal d’Epizyme, le Tazverik (tazemetostat), un inhibiteur d’EZH2 ("Enhancer of zeste homolog 2", une enzyme qui apparaît bloquer la réponse génétique contre le développement des tumeurs) sans chimiothérapie. Ce premier représentant d'une nouvelle catégorie thérapeutique a obtenu l’approbation des autorités américaines dans le cadre d’une procédure accélérée en 2020. Dans la corbeille Epizyme apporte aussi l'EZM0414, composé actuellement en phases initiales d'essais cliniques, ainsi qu’un portefeuille de programmes précliniques axés sur des cibles épigénétiques.

"Grâce à cet accord, nous allons développer nos actifs en oncologie. Les capacités et les ressources d’Ipsen, associées à celles d’Epizyme accéléreront la croissance de Tazverik pour atteindre son plein potentiel pour les patients atteints de lymphome folliculaire. Les données disponibles viennent soutenir le positionnement du Tazverik à la fois chez les patients atteints d’un lymphome folliculaire présentant une mutation d’EZH2 et d’un lymphome folliculaire non muté" a déclaré David Loew, directeur général d’Ipsen. "Nous sommes convaincus du potentiel de son profil d’efficacité et de tolérance, en particulier pour les patients plus âgés et/ou plus fragiles, qui sont traités dans un cadre communautaire. Par ailleurs, nous sommes ravis d’intégrer une nouvelle expertise en épigénétique et l’inhibiteur de SETD2, ainsi que plusieurs autres actifs précliniques à notre portefeuille".

Selon les termes de l’accord et du plan de fusion, Ipsen lancera une offre publique d’achat en vue d’acquérir la totalité des actions d’Epizyme au Nasdaq au prix de 1,45 dollars par action en numéraire (soit une confortable prime de 144% par rapport au cours des 30 dernières séances), pour un montant total initial estimé à 247 millions de dollars, à comparer à des ventes nettes pour Tazverik de 30,9 millions de dollars l'année dernière aux Etats-Unis.

Pas besoin d'une nouvelle levée de fonds

En outre, les actionnaires d'Epizyme recevront un Certificat de Valeur Garantie (CVG) par titre cédé. Chaque CVG donnera droit à un paiement différé de 0,30 dollar par CVG si les ventes de Tazverik atteignent le jalon de 250 millions de dollars sur quatre trimestres consécutifs d’ici le 31 décembre 2026 et à un paiement de 0,70 dollar par CVG payable dès la confirmation de l’approbation réglementaire des autorités américaines nécessaire à la commercialisation et à la vente de Tazverik en association avec R² (rituximab et lénalidomide) dans le lymphome folliculaire de deuxième ligne d’ici le 1er janvier 2028.

La transaction sera intégralement financée par la trésorerie disponible et les lignes de crédit existantes d’Ipsen. Si l’acquisition d’Epizyme renforcera l’infrastructure commerciales d’Ipsen aux États-Unis, compte tenu du niveau des dépenses actuelles en R&D, la transaction devrait avoir un effet dilutif "modéré" sur le résultat opérationnel des activités d’Ipsen jusqu’à fin 2024. Rappelons qu'avant l'annonce de son rachat, la biotech américaine tablait sur 160 à 180 millions de dollars de charges opérationnelles en 2022 (budget revu en baisse à la suite de la réduction d'environ 12% de ses effectifs).

L’effet dilutif sur la marge opérationnelle des activités d'Ipsen en 2022 sera cependant limité, compte tenu tout simplement du planning attendu pour la finalisation de cette transaction.

Guillaume Bayre - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur IPSEN en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.30 % vs +31.65 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat