Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

IPSEN

IPN - FR0010259150 SRD PEA PEA-PME
92.850 € -1.33 % Temps réel Euronext Paris

Ipsen : La holding historique de contrôle d'Ipsen se scinde mais les actionnaires de référence demeurent

mardi 5 novembre 2019 à 10h10
Vers une scission de Mayroy, la holding historique d'Ipsen

(BFM Bourse) - Mayroy, l'actionnaire majoritaire des laboratoires Ipsen, va être scindé en plusieurs sociétés patrimoniales, notamment celles des petits-enfants du fondateur Henri Beaufour. Mais les différentes holdings familiales résultant de la scission continueront à agir de concert.

Changement d'ère pour le groupe Ipsen. Le laboratoire pharmaceutique va demeurer une entreprise familiale, toujours majoritairement contrôlée par deux descendants du fondateur. Mais son capital ne sera plus aux mains d'une entité juridique monolithique, la holding baptisée Mayroy.

Mardi, le groupe a fait savoir que son conseil d'administration avait pris acte du projet de scission de Mayroy, les titres Ipsen qu'il détenait revenant directement aux actionnaires de ce véhicule d'investissement créé au siècle dernier pour loger les parts de la famille fondatrice, lorsque le laboratoire avait pour la première fois ouvert son capital à des investisseurs externes.

Dans ce cadre, la prééminence du concert formé par Anne et Henri Beaufour (deux des petits-enfants du fondateur, également prénommé Henri Beaufour) sera maintenue. Leurs holdings respectives détiendront chacune 26,03% du capital et 33,27% des droits de vote d’Ipsen - soit à eux deux 66,54% des voix.

La famille Schwabe, qui contrôle les laboratoires Dr. Willmar Schwabe GmbH & Co. KG détiendra pour sa part 4,34% du capital et 5,54% des droits de vote. Le groupe familial allemand, spécialiste de la phytothérapie, était entré au capital en rachetant une partie des parts de Gérard Beaufour (oncle d'Anne et d'Henri) et les deux sociétés avaient collaboré notamment autour des produits issus du gingko biloba (médicament Tanakan).

Ces groupes familiaux resteront liés par des pactes d’actionnaires et continueront à agir de concert, indique Ipsen dans son communiqué, sans préciser si ces pactes sont assortis d'une échéance fixe ou de conditions susceptibles d'y mettre fin.

"Ces opérations auront pour effet de simplifier la structure de détention actuelle tout en maintenant le contrôle existant et elles n’auront aucun impact sur le Groupe Ipsen, sa stratégie, sa gouvernance et son actionnariat", assure la firme.

Une demande de dérogation à l'obligation de déposer une offre publique sur la totalité du capital du groupe pharmaceutique, actuellement valorisé plus de 8 milliards d'euros, a été déposée dans la mesure où les holdings remplaçant Mayroy franchiront mécaniquement des seuils déclencheurs. La réalisation des opérations décrite est conditionnée à l’obtention définitive de cette dérogation, et devrait intervenir d’ici la fin de l’année 2019.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur IPSEN en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+330.30 % vs +0.14 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat