Bourse > Intle plant.heveas > Intle plant.heveas : Dividende 2011 relevé de 45,4% à 8 euros
INTLE PLANT.HEVEASINTLE PLANT.HEVEAS SIPH - FR0000036857SIPH - FR0000036857
51.830 € +0.93 % Temps réel Euronext Paris
51.970 €Ouverture : -0.27 %Perf Ouverture : 52.250 €+ Haut : 51.500 €+ Bas :
51.350 €Clôture veille : 2 565Volume : +0.05 %Capi échangé : 262 M€Capi. :

Intle plant.heveas : Dividende 2011 relevé de 45,4% à 8 euros

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme de son exercice 2011, SIPH a dégagé un résultat net de part du groupe de 59,1 millions d'euros, en baisse de 10,6% par rapport aux 97,9 millions de 2010. Cependant, le dividende proposé à la prochaine assemblée passera de 5,50 euros au titre de 2010 à 8 euros au titre de 2011.

A Paris ce matin, l'action SIPH prend 7,3% à 77,1 euros. Elle a progressé de près de 30% depuis le début de l'année.

L'an passé, le chiffre d'affaires total du planteur d'hévéas a progressé de 32,8% à 422,3 millions d'euros, le seul CA caoutchouc augmentant de 36,4% à 403 millions.

'Cette croissance soutenue est liée à un effet prix très favorable, à 3,09 euros/kg, en augmentation de + 37,2 % par rapport au prix de vente moyen de l'année précédente. Le tonnage vendu représente 130.400 tonnes, stable par rapport à l'exercice 2010 dans un contexte conjoncturel pourtant difficile en Côte d'Ivoire', commente le groupe dont Michelin détient 20% du capital.

Parallèlement, le résultat opérationnel courant (avant l'impact négatif de l'IAS 41, sans effet sur la trésorerie) a augmenté de 40,9% à 151,5 millions d'euros, d'où une marge 36,4% à 37,6%.

En un, le cash-flow d'exploitation est passé de 44 à 120 millions d'euros. La trésorerie brute disponible est, elle, grimpée de 27,3 à 79,2 millions d'euros. SIPH est en situation de trésorerie nette des dettes financières courantes et non courantes de 43,7 millions d'euros.

En guise de perspectives pour 2012, SIPH entend atteindre une production globale de 144.000 tonnes.

“Depuis le début de l'année 2012, les cours du caoutchouc se sont redressés et se situent actuellement entre 3,7 et 3,6 euros/kg, des niveaux qui demeurent rémunérateurs pour le groupe. L'instauration en janvier 2012 d'une taxe de 5% sur les exportations de caoutchouc en Côte d'Ivoire pourrait représenter un coût additionnel de l'ordre de 10 millions d'euros après impôt, sur la base des cours actuels”, commente le groupe.

SIPH rappelle qu'à long terme, il entend se doter d'un 4ème pôle géographique au Libéria.

Cette année, les investissements seront “plus soutenus” et chiffrés à 45 millions d'euros environ.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...