Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

INTERPARFUMS

ITP - FR0004024222 SRD PEA PEA-PME
58.400 € +0.17 % Temps réel Euronext Paris

Interparfums : Retour à la croissance en fin d'année et objectif de marge relevé pour Interparfums

mardi 26 janvier 2021 à 10h16
Interparfums relève sa prévision de marge

(BFM Bourse) - Le créateur de fragrances sous licence de grandes marques de la mode et du luxe s'attend à afficher une marge opérationnelle supérieure à 11% sur l'exercice 2020, au lieu d'une fourchette de 7 à 8% visée précédemment, après avoir enregistré un chiffre d'affaires bien supérieur aux anticipations au dernier trimestre.

Le regain de dynamisme du marché mondial des parfums et cosmétiques à partir de l'été et une très belle fin d'année en Amérique du Nord ont porté les ventes 2020 d'Interparfums à un niveau nettement supérieur aux attentes, même si le repli reste significatif par rapport à 2019 du fait des conséquences des mesures de confinement prises un peu partout dans le monde vers mars-avril.

La fermeture de la majeure partie des points de vente de parfums pendant de longues semaines avait en effet entraîné une chute de 42% des ventes au premier semestre, obligeant le groupe à réviser en forte baisse ses projections annuelles.

Le groupe avait cependant commencé à constater une sensible reprise au troisième trimestre, et a indiqué lundi soir avoir renoué avec "un niveau d'activité plus normatif" au quatrième trimestre, en progression de 1% (+3% à taux de changes constants) à 117 millions d'euros.

Le chiffre d’affaires de l’ensemble de l’exercice écoulé s'élève ainsi à ainsi 367,4 millions d'euros, en recul de 24,1% (-23,5 % à taux de change constants) par rapport à 2019. Montblanc reste la principale marque, avec 100 millions d'euros de revenus annuels (-29%), tandis que Coach a mieux résisté (-6% à 81,1 millions d'euros) devenant ainsi la deuxième marque devant Jimmy Choo (-29% à 73,8 millions d'euros).

Par régions, Interparfums a réalisé une très belle fin d’année en Amérique du Nord, en croissance de 16% au 4e trimestre grâce au succès des parfums Coach. La reprise lente des marchés des parfums et cosmétiques en Europe de l’Est, notamment en Russie, a pesé sur l’ensemble des marques, plus particulièrement sur les parfums Lanvin, en baisse de plus de 50% sur la zone. Le Moyen-Orient et l’Amérique du Sud ont confirmé les améliorations constatées au 3e trimestre avec des croissances respectives de 22% et 10% au 4e trimestre. Enfin, dans un marché français des parfums et cosmétiques en repli de près de 20%, les ventes du groupe y ont mieux résisté notamment grâce aux bonnes performances des parfums Rochas et Montblanc.

"Notre réactivité et l’efficacité des mesures prises au printemps nous ont permis de réaliser un chiffre d’affaires bien meilleur que prévu sur le second semestre, favorisé par un marché mondial des parfums et cosmétiques à nouveau dynamique depuis le mois de juillet. Nous réalisons ainsi une année solide, certes en retrait, mais qui traduit la qualité et la solidité de notre portefeuille de marques", a déclaré le PDG Philippe Benacin. Tout en avertissant d'une visibilité limitée sur les prochains mois face à une actualité préoccupante, le dirigeant a indiqué que le budget interne d'Interparfums, calé sur un chiffre d'affaires annuel de 400 millions d'euros, restait néanmoins d'actualité.

"La souplesse de notre modèle opérationnel nous a permis d’ajuster le niveau des charges tout au long de l’année. Compte tenu du chiffre d’affaires additionnel enregistré sur la fin de l’exercice, notre marge opérationnelle devrait dépasser 11% sur l’ensemble de l’exercice 2020", a précisé Philippe Santi, directeur général délégué. Interparfums s'attendait jusqu'ici à un taux de marge compris entre 7 et 8%.

Pour Oddo BHF, le retour de l'activité en fin d'année au niveau de celle du quatrième trimestre 2019 "est clairement inattendu et positif". Appréciant par ailleurs la perspective du lancement d'une gamme de parfums Moncler (début de lancement dans un petit nombre de points de vente fin 2021 puis en 2022), qui "soutient la visibilité", le bureau d'études a relevé son conseil de neutre à l'achat, en remontant son objectif de cours de 45 à 48 euros.

En Bourse mardi, l'action grimpait de 6,38% à 42,50 euros vers 10h30. La publication des résultats détaillés de l'exercice est programmée au 2 mars.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur INTERPARFUMS en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.80 % vs +31.44 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat