Bourse > Innate pharma > Innate pharma : S'envole de 65% après la signature avec bms
INNATE PHARMAINNATE PHARMA IPH - FR0010331421IPH - FR0010331421
10.920 € +0.74 % Temps réel Euronext Paris
10.960 €Ouverture : -0.36 %Perf Ouverture : 11.070 €+ Haut : 10.830 €+ Bas :
10.840 €Clôture veille : 140 520Volume : +0.24 %Capi échangé : 626 M€Capi. :

Innate pharma : S'envole de 65% après la signature avec bms

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les analystes de Bryan Garnier sont revenus ce matin sur le dossier Innate Pharma, qui vient de signer “l'un des plus gros contrats de l'histoire française des biotechs” selon eux. En très forte hausse de 65% à 2,21 euros, le titre Innate dépasse légèrement l'objectif fixé précédemment par Bryan Garnier, soit 2,20 euros. Mais au vu des termes du contrat signé, un relèvement d'objectif devrait suivre, indiquent les analystes ce matin.

Le montant total de la transaction pourrait atteindre 465 millions de dollars (320 millions d'euros environ), avec un versement initial de 35 millions de dollars (24 millions d'euros environ), indique la société biopharmaceutique développant des médicaments d'immunothérapie. BMS financera le développement du traitement. Pour mémoire, Innate Pharma capitalise environ 82 millions d'euros ce matin.

“L'immunothérapie est récemment devenue 'bankable' dans le domaine oncologique”, rappellent les analystes de Bryan Garnier.

Le potentiel oncologique des molécules d'Innate leur paraît d'ailleurs très significatif : contre le myélome multiple face auquel il devrait être lancé en 2016, l'IPH 2101 pourrait représenter 174 millions d'euros de ventes au maximum quand contre la leucémie myéloïde aiguë, le potentiel est de 255 millions d'euros, avec un lancement prévu en 2018, selon la note.

“D'une certaine manière, l'IPH2101 est le prototype de l'IPH2102” dont BMS vient d'acquérir les droits. Les analystes estiment que les deux molécules trouveront les mêmes applications anticancéreuses.

De plus, BMS est un partenaire “qui connaît la vraie valeur de l'IPH2012” en raison de son positionnement sur l'immunothérapie anticancéreuse, d'autant qu'il donne aussi dans les anticorps monoclonaux. “A notre connaissance, BMS est la seule société disposant de tels composés”, affirme Bryan Garnier, ce qui en fait le meilleur partenaire possible pour Innate Pharma.

Le fait que BMS reparte “de zéro” avec la molécule (en phase I) n'inquiète pas Bryan Garnier, confiant dans la puissance de feu financière et l'expertise de développement du groupe US. Le calendrier de développement semble donc tenable.

Avant cette annonce, l'objectif de cours de Bryan Garnier sur Innate Pharma était de 2,20 euros. “Nous allons certainement le relever”, indique la note, puisque le contrat sur l'IPH2012 est intervenu plus tôt que prévu, que les coûts de développement seront partagés, et enfin que BMS semble décidé à en accélérer le développement.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI