Bourse > Imerys > Imerys : Solide premier semestre
IMERYSIMERYS NK - FR0000120859NK - FR0000120859
79.970 € -0.62 % Temps réel Euronext Paris
80.520 €Ouverture : -0.68 %Perf Ouverture : 81.480 €+ Haut : 79.600 €+ Bas :
80.470 €Clôture veille : 165 292Volume : +0.21 %Capi échangé : 6 363 M€Capi. :

Imerys : Solide premier semestre

tradingsat

(CercleFinance.com) - Publication semestrielle encourageante pour Imerys, dont le résultat net part du groupe est ressorti à 131,5 millions d'euros et le résultat courant net à 157,5 millions, soit une croissance de 1,6% sur un an. Le résultat opérationnel courant (ROC) du spécialiste de l'extraction et de la transformation de minéraux industriels a, lui, augmenté de 1,5% à 247,7 millions d'euros.

La marge opérationnelle a in fine progressé de 0,5 point à 13,5%. Et si le chiffre d'affaires d'Imerys a reculé de 2,3% sur les six premiers mois de l'année à 1,8 milliard d'euros (dont 904,1 millions d'euros au premier trimestre et 933,8 millions au deuxième), il a cependant grimpé de 4,4% à périmètre et change constants.

'L'environnement économique a été marqué par de réelles disparités entre les trois grandes zones géographiques dans lesquelles le Groupe opère. En Amérique du Nord, l'activité est restée dynamique en dépit de conditions météorologiques difficiles en début d'année. En Europe, quelques signes d'amélioration sont apparus, notamment dans le nord de l'Europe, mais ils sont, à ce stade, peu uniformes et fragiles. Enfin, les niveaux d'activité ont été hétérogènes et la croissance globalement moins forte dans les pays émergents', a détaillé Imerys.

'Au cours des mois à venir, le Groupe devrait bénéficier d'une modeste amélioration de la demande, de la montée en capacité de ses nouvelles unités de production et de la contribution de nouveaux produits. Dans un périmètre recentré, et en prenant pour hypothèse la poursuite des tendances économiques actuelles, Imerys a ainsi pour objectif une nouvelle croissance de son résultat courant net en 2014', a par ailleurs indiqué son PDG, Gilles Michel.

En prenant pour hypothèse le maintien de ces conditions de marché, le résultat courant net d'Imerys pour l'exercice 2014 devrait s'inscrire en croissance par rapport à celui de l'exercice précédent.

La diversification du portefeuille d'activités, la montée en puissance des nouvelles capacités et la contribution des nouveaux produits, conjuguées aux efforts de maîtrise des coûts participeront à ce résultat, indépendamment de l'impact défavorable des taux de change et l'évolution du périmètre d'activités.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI