Bourse > Imerys > Imerys : Relève son offre sur AMCOL à 45,25 dollars
IMERYSIMERYS NK - FR0000120859NK - FR0000120859
77.290 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
77.560 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 6 150 M€Capi. :

Imerys : Relève son offre sur AMCOL à 45,25 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Nouvelle étape pour Imerys dans le duel qui l'oppose à Mineral Technologies pour le rachat d'AMCOL. Le spécialiste français des minéraux a de nouveau relevé de 42,75 à 45,25 dollars par action sur OPA amicale et recommandée sur l'américain AMCOL International, qui se trouve ainsi valorisé 1,7 milliard de dollars en valeur d'entreprise.

Hier à Wall Stret, l'action AMCOL International a brièvement dépassé les 47 dollars avant de terminer la séance à 46,3 dollars.

Ce nouvel avenant à l'accord d'acquisition 'reflète la confiance d'Imerys dans l'intérêt stratégique de cette transaction et dans sa capacité à créer de la valeur pour ses actionnaires', indique Imerys.

'Imerys a démontré par le passé sa capacité à intégrer avec rapidité et efficacité ses acquisitions en particulier aux Etats-Unis où il a réalisé, en 2013, un chiffre d'affaires d'un milliard de dollars américains et emploie aujourd'hui plus de 2.400 collaborateurs', indique encore le groupe contrôlé par GBL, holding belge co-contrôlé par les familles Frère et Desmarais.

Son PDG, Gilles Michel, a déclaré que 'le rapprochement entre Imerys et AMCOL créera un leader incontesté dans le domaine des minéraux industriels, doté d'un fort potentiel de croissance', des synergies étant également mentionnées mais non chiffrées.

Réagissant à l'annonce, Aurel BGC estime qu'Imerys 'n'entend pas se laisser damer le pion par Mineral Technologies', dont la dernière offre était de 45 dollars par action AMCOL.

Un autre bureau d'études, Bryan Garnier, calcule la nouvelle offre d'Imerys à 45,25 dollars représente un montant global supérieur de 80 millions de dollars à celui de l'offre à 42,75 dollars. Relativement à la toute première offre d'Imerys à 41 dollars par titre, cette hausse est de 140 millions de dollars.

'Nous considérons toujours que le prix de cette transaction est un peu élevé. Cependant, alors que le cycle de la construction semble suivre une pente haussière, une telle acquisition pourrait être une bonne chose', commentent les analystes.

Bryan Garnier estime enfin que le montant des synergies devrait atteindre au minimum 35 millions de dollars par an.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...