Bourse > Imerys > Imerys : Améliore sa marge malgré le tassement du CA
IMERYSIMERYS NK - FR0000120859NK - FR0000120859
78.990 € -2.12 % Temps réel Euronext Paris
80.550 €Ouverture : -1.94 %Perf Ouverture : 81.270 €+ Haut : 78.600 €+ Bas :
80.700 €Clôture veille : 162 135Volume : +0.20 %Capi échangé : 6 285 M€Capi. :

Imerys : Améliore sa marge malgré le tassement du CA

tradingsat

(CercleFinance.com) - En début d'une orientation toujours négative de ses ventes au premier trimestre 2016, Imerys, le spécialiste des minéraux industriels dont le capital est contrôlé par le holding belge GBL, a réussi à accroître sa rentabilité grâce aux acquisitions, aux nouveaux produits et à des économies.

De janvier à mars 2016, le CA du groupe a atteint 1.038,1 millions d'euros, chiffre en hausse publiée de 6,6% en raison essentiellement à l'acquisition de S&B, réalisée l'an dernier. Les acquisitions ont en effet généré 85,8 millions de CA supplémentaires sur la période.

Mais en données organiques, soit hors changes et effets de périmètre, les ventes se sont contractées de 1,8%. Sans tenir compte de l'activité de proppants céramiques, dont le principal débouché est l'exploration-production d'hydrocarbures non conventionnels, qui est très exposée à la réduction des dépenses des compagnies pétrolières d'Amérique du Nord, le taux serait ramené à - 0,7%.

Cependant, Imerys est parvenu à améliorer sa rentabilité : son résultat opérationnel courant s'affiche en hausse de presque 10% à 135,4 millions d'euros, ce qui permet d'améliorer la marge correspondante de 30 points de base, à 13%.

En cause : notamment la contribution des acquisitions dont celle de S&B, spécialiste de différents minéraux industriels dont la bentonite (+ 10,4 millions au total), et celle des changes (+ 7 millions). Sans oublier un prix/mix de produits plus favorable (+ 9,3 millions), qui tient notamment à de nouveaux produits mieux margés, et une optimisation des coûts (+ 5,7 millions).

Enfin, le résultat net part du groupe trimestriel augmente de 5,7% à 72,4 millions d'euros (1,05 euro par action).

Le PDG du groupe, Gilles Michel, a notamment déclaré qu'“Imerys poursuivra sa stratégie de développement tout en adaptant son dispositif industriel à un environnement économique mondial qui reste volatil.”


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...