Bourse > Imerys > Imerys : Hausse de la marge d'imerys et bond de son résultat net courant
IMERYSIMERYS NK - FR0000120859NK - FR0000120859
74.010 € -2.55 % Temps réel Euronext Paris
75.550 €Ouverture : -2.04 %Perf Ouverture : 75.550 €+ Haut : 73.210 €+ Bas :
75.950 €Clôture veille : 116 804Volume : +0.15 %Capi échangé : 5 889 M€Capi. :

Imerys : Hausse de la marge d'imerys et bond de son résultat net courant

Hausse de la marge d'imerys et bond de son résultat net courantHausse de la marge d'imerys et bond de son résultat net courant

PARIS (Reuters) - Imerys a publié mercredi des résultats annuels marqués par une croissance conforme à ses prévisions mais a dit rester "vigilant" en raison du manque de visibilité sur le contexte économique.

Le spécialiste des minéraux industriels et matériaux de construction entend poursuivre sa stratégie de développement mais dit vouloir privilégier "les retours sur investissements rapides" et maintenir une gestion stricte de sa trésorerie.

L'exercice 2011 se solde pourtant par une croissance solide: le résultat net courant part du groupe a progressé de 25,3% à 303,1 millions d'euros et la marge opérationnelle ressort à 13,3%, en hausse de 0,7 point par rapport à 2010.

Le chiffre d'affaires annuel a progressé de 9,8% (+8% à périmètre et changes comparables) à 3,674 milliards d'euros.

Les activités d'Imerys incluent entre autres la production de kaolin pour l'industrie du papier, celle de matériaux réfractaires pour les secteurs de la sidérurgie, de la métallurgie et de l'énergie, ou encore des tuiles et des briques.

L'exercice écoulé aura notamment été marqué pour Imerys par l'intégration de Luzenac, leader mondial du talc, et par la constitution de nouvelles coentreprises, entre autres avec le norvégien Norsk Mineral et le groupe de Bahreïn Al Zayani Investments.

VISIBILITÉ FAIBLE

Point faible des résultats annuels, le cash-flow libre opérationnel a reculé de 12,3%, à 264,9 millions.

"Depuis la fin de l'été, l'environnement macro-économique est plus incertain et, si l'activité est restée satisfaisante en ce début d'année 2012, la visibilité demeure faible", explique Imerys dans un communiqué.

"Le groupe reste donc vigilant", ajoute-t-il, évoquant la sélectivité des investissements privilégiant les projets de croissance et les retours sur investissements rapides ainsi qu'une gestion stricte du besoin en fonds de roulement et des engagements de dépenses.

Lors de la présentation de son plan stratégique le mois dernier, le groupe avait dit viser pour la période 2012-2016 une croissance organique supérieure à celle du produit intérieur brut (PIB) mondial, soulignant vouloir donner la priorité à son développement sur les marchés émergents.

Imerys "se fixe comme objectif un taux de rentabilité supérieur à 15% pour ses projets de développement internes et externes", rappelle-t-il mercredi.

Il vise en outre à l'horizon 2016 un chiffre d'affaires de près de 700 millions d'euros issus de nouveaux produits. Cette année, ses investissements en recherche et développement seront de 60 millions d'euros.

Le groupe proposera le versement d'un dividende de 1,50 euro, en hausse de 25%.

Marc Angrand, édité par Nicolas Delame

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI