Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ILIAD

ILD - FR0004035913 SRD PEA PEA-PME
182.000 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris

Iliad : Les bons résultats d'Iliad valident le pari des rachats d'actions de Xavier Niel

mardi 16 mars 2021 à 10h52
Xavier Niel s'est renforcé l'an dernier au capital d'Iliad

(BFM Bourse) - Début 2020, l'opérateur télécom avait racheté 20% de son propre capital à 120 euros par action, soit une prime de 26% par rapport au cours précédant l'annonce de ce projet. Le vif rebond des bénéfices au terme de l'exercice conduit depuis à une nette plus-value.

Une fois encore, Xavier Niel a réalisé une belle opération. Alors que le cours d'Iliad traînait fin 2019 sous les 100 euros (95,06 euros précisément à la veille de l'annonce), le fondateur avait pris le taureau par les cornes en dévoilant une initiative capitalistique pour se renforcer face à cette valorisation décevante. Le groupe avait alors offert de racheter 20% de son propre capital (via une OPRA, offre publique de rachat d'actions) nettement au-dessus du cours d'alors, à 120 euros par actions. Cette offre intervenue en janvier 2020 était financée par une augmentation de capital lancée dans la foulée, au même prix de 120 euros, majoritairement souscrite par Xavier Niel lui-même, le dirigeant investissant ainsi 1,3 milliard d'euros supplémentaires au capital du groupe qu'il avait créé vingt ans auparavant. À l'issue, il portait sa participation à 64,90% du groupe.

Un peu plus d'un an après, les résultats de l'exercice écoulé témoignent d'un solide rebond commercial, permettant un relèvement du dividende, et alimentent la hausse du cours. Vers 09h50, l'action Iliad gagne 4,85% à 161,20 euros (soit déjà presque 35% de plus-value latente sur les titres supplémentaires acquis en janvier 2020 par Xavier Niel).

325.000 nouveaux abonnés sur un an

L'an dernier, le groupe a notamment renoué avec la croissance en France, où il a gagné au total 325.000 nouveaux abonnés (à plus de 20 millions au total), que ce soit pour les offres mobiles ou les box internet. Dans les offres fibres en particulier, le gain est même de 1 millions de clients par rapport à 2019. Mais il s'agit en grande partie de transferts d'abonnés ADSL vers la fibre, le nombre d'abonnés pour les offres pour le fixe (fibre et ADSL donc) n'augmentant que de 262.000 sur un an. Pour les offres mobiles, le gain est de 63.000 abonnés, avec là encore un important transfert d'abonnés au forfait voix vers des abonnements 4G ou 5G.

En Italie, le développement s'est poursuivi avec un parc d'abonnés qui a atteint 7,235 millions (uniquement mobile à ce stade), soit près de 2 millions gagnés en un an en dépit d'un contexte sanitaire et économique très difficile et d'une forte intensité concurrentielle. Grâce à l'acquisition de Play, la Pologne contribue pour la première fois aux revenus, de façon limitée (200 millions d'euros) vu la brièveté de la période de consolidation puisque l'opération n'est intervenue qu'à la fin de l'exercice.

Au total, le chiffre d'affaires l'an dernier a progressé de 10,1% à 5,87 milliards d'euros, tandis que l'EbitdaAL (indicateur de rentabilité dédié du secteur) a bondi de 18,4% à 1,96 milliard d'euros, soutenu par une vive amélioration en France (+6% à 2,02 milliards d'euros) tandis que les pertes en Italie ont été fortement réduites (-47,2% à -133 millions). La contribution de la Pologne a été symboliquement positive (+200 millions d'euros).

Un dividende en hausse

Le bénéfice net d'Iliad a atteint 420 millions d'euros, facialement en baisse par rapport à celui de 2019 qui avait bénéficié d'éléments exceptionnels très significatifs (cession des 70% d'OTF et de la filiale des infrastructures passives mobiles françaises à Cellnex).

L'objectif de dégager un cash flow opérationnel en France de plus de 700 millions d'euros, hors activité B2B, a été atteint avec 736 millions d'euros (en fait il l'est même en intégrant les pertes que génère le B2B à ce stade, à 709 millions).

Autre indicateur phare du secteur, l'Arpu (le revenu moyen par client chaque mois) progresse (hors offres livres numériques): +1,6% dans le fixe (à 32,3 euros) et +6,5% dans le mobile (à 11 euros).

Iliad proposera au titre de 2020 le versement d'un dividende de 3 euros par action, contre 2,60 euros précédemment, reflétant la confiance "dans le fort potentiel de croissance rentable du groupe". Soit pour son principal actionnaire, plus de 130 millions d'euros à percevoir.

Guillaume Bayre - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ILIAD en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.30 % vs +30.20 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat