Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ILIAD

ILD - FR0004035913 SRD PEA PEA-PME
115.650 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris

Iliad : La maison-mère de Free va puiser dans son cash pour muscler ses investissements 5G

mardi 18 mai 2021 à 10h45
Free veut accélérer dans le déploiement de la 5G

(BFM Bourse) - Iliad a enregistré une solide performance commerciale en début d'année, mais la publication de son point trimestriel entraîne une rechute du cours de Bourse au plus bas depuis mai 2020. Convaincu de la nécessité d'accélérer ses investissements dans la 5G, le groupe de Xavier Niel va y allouer une fraction accrue des cash-flows.

Après avoir signé un beau premier trimestre, Iliad signale à ses actionnaires qu'il va falloir accepter des efforts d'investissements accrus, histoire de continuer à prospérer commercialement à l'avenir. Ce qui implique que l'objectif de cash-flow opérationnel que le groupe de télécommunications anticipait cette année ne sera pas atteint, ceci même en tenant compte de ce que rapportera la cession de 30% de sa filiale d'infrastructures, On Tower France. Une estimation révisée, par rapport au montant de 900 millions d'euros anticipé initialement, ne sera donnée qu'en septembre. Dans la foulée, l'action chute de 9,28% à 137,85 euros vers 10h00 mardi.

La croissance du chiffre d'affaires d'Iliad s'est élevée au total à +33,6% au premier trimestre, à 1,85 milliard d'euros. Une performance largement expliquée par l'intégration des activités polonaises (issues du rachat de Play, dont l'intégration est "en avance" sur les prévisions du groupe) pour la première fois sur un trimestre complet : soit une contribution de 398 millions d'euros.

7,54 millions de clients en Italie

Mais Iliad a aussi bénéficié de la vigueur de sa filiale italienne. Iliad Italia a encore recruté 305.000 nouveaux abonnés sur le trimestre écoulé, ce qui porte à 7,54 millions sa base d'abonnés, équivalent à près de 10% du marché local. Le chiffre d'affaires a bondi de 25,1% à 188 millions d'euros. Entre parenthèses, le groupe souligne que l'augmentation du trafic sur son propre réseau en Italie a un impact positif sur la rentabilité, de sorte qu'Iliad Italia devrait atteindre un EBITDAal (la mesure de rentabilité opérationnelle désormais retenue par les opérateurs télécoms) au cours du deuxième trimestre et sur l'ensemble de 2021. Ainsi, Iliad atteindrait en trois ans seulement la rentabilité sur un marché où il partait de zéro (en France, Free Mobile était devenu rentable en 18 mois, mais le groupe disposait déjà d'une base de clients fixes).

Enfin, malgré la fermeture d'une grande partie des réseaux de distribution sur la période, le chiffre d'affaires en France affiche une progression de 2,4% (2,6% hors ventes d'équipements) à 1,26 milliard d'euros. Dans l'Hexagone, Free a conquis 43.000 nouveaux abonnés nets sur le fixe (268.000 à la fibre, dont une majorité de conversions depuis l'ADSL) et 94.000 nets sur le mobile. Par ailleurs, le groupe vient de débuter sur le marché entreprises, avec le lancement le 23 mars de sa marque dédiée Free Pro.

La 5G, "un accélérateur de croissance unique"

À côté de ce bilan appréciable, le groupe annonce... qu'il va falloir faire des efforts. S'il réussit aujourd'hui, c'est aussi que ces dix dernières années le groupe a investi près de 30% de son chiffre d'affaires dans ses infrastructures réseaux. "Nous poursuivons activement, à l’heure actuelle, cette stratégie qui a fait ses preuves – puisque nous enregistrons depuis 18 mois une bonne dynamique commerciale – afin de pouvoir adresser, à court terme, de nouveaux segments à forte valeur ajoutée sur le marché mobile", à commencer par la 5G.

Le groupe de Xavier Niel considère le déploiement de cette technologie comme "un accélérateur de croissance unique". Il a donc décidé d’allouer une partie des futurs produits de cession de la participation de 30% du groupe dans On Tower France (dont Cellnex détient le solde du capital) à l’accélération de son plan d’investissement 5G. Et par conséquent, Iliad "suspend" son objectif 2021 de cash-flow opérationnel pour la France d’environ 900 millions d’euros (hors marché entreprises). L'opérateur pense préciser en septembre son objectif révisé. Ce dernier prendra donc en en compte l’accélération des investissements 5G mais aussi, "dans une moindre mesure" ceux nécessaires à la sécurisation de stock de composants et d’équipements électroniques compte tenu du contexte de pénurie actuel.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ILIAD en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.80 % vs +31.40 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat