Bourse > Iliad > Iliad : Toujours positif, UBS abaisse son objectif de 10%
ILIADILIAD ILD - FR0004035913ILD - FR0004035913
211.450 € +0.71 % Temps réel Euronext Paris
210.050 €Ouverture : +0.67 %Perf Ouverture : 211.600 €+ Haut : 210.050 €+ Bas :
209.950 €Clôture veille : 1 763Volume : +0.00 %Capi échangé : 12 419 M€Capi. :

Iliad : Toujours positif, UBS abaisse son objectif de 10%

tradingsat

(CercleFinance.com) - UBS a abaissé ce matin son objectif de cours sur l'action du groupe télécoms français Iliad, maison mère de Free, de 250 à 226 euros, soit une réduction proche de 10%. En cause : l'écrêtement des prévisions, notamment sur une révision en hausse des prévisions d'investissement. Cependant, le conseil d'achat sur la valeur n'est pas remis en cause en raison des perspectives de long terme.

A la Bourse de Paris ce matin, l'action Iliad perd 1,3% à 193,3 euros, sous-performant ainsi l'indice CAC 40 en baisse modérée de 0,2%.

Avant qu'Iliad ne livre son prochain point d'activité trimestriel, le 12 novembre prochain, UBS se montre prudent sur les ventes de portables, qui risquent de se révéler faibles alors que les clients auront vraisemblablement reporté leurs achats pour attendre le nouvel iPhone d'Apple.

Plus généralement et à horizon 2017, les analystes ont refait leurs comptes. BIlan : une croissance des ventes plus forte qu'initialelment prévu, mais une marge brute d'exploitation (EBITDA, selon l'acronyme anglais) plus basse, et des investissements plus élevés. 'Au final, nous avons divisé par deux notre estimation de cash-flow opérationnel sur 2015/2017 en raison d'une hausse des dépenses en capital', peut-on lire dans la note.

Certes, l'ARPU, le fameux revenu moyen par utilisateur, s'annonce plus favorable dans le mobile, où les prix remontent. Mais la marge d'EBITDA devrait être pénalisée par des coûts de roaming (accès à des réseaux d'opérateurs tiers) plus élevés. En outre, Iliad va, selon UBS, devoir accroître ses investissements 'dans la norme 4G de téléphonie mobile et dans la fibre optique, puisqu'en la matière, Orange accélère'. Attention aussi aux mises aux enchères de bandes de fréquence.

'Cependant', rassure UBS, 'nos prévisions à long terme restent largement inchangées'. Les analystes estiment toujours qu'en termes de croissance annnuelle moyenne du cash-flow opérationnel, Iliad reste le meilleur élève du secteur (+ 33% l'an sur 2014/2017, selon UBS). Le bilan étant solide, le groupe 'devrait disposer de la puissance de feu suffisante pour investir dans ses réseaux'. D'où le maintien du conseil d'achat.

Et la note de conclure : 'Iliad est l'un des rares acteurs (du secteur télécoms) dont le potentiel d'amélioration peut venir à la fois des prix et des volumes'.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI