Bourse > Iliad > Iliad : Free va continuer seul la guerre du mobile, après une croissance record
ILIADILIAD ILD - FR0004035913ILD - FR0004035913
210.300 € -2.07 % Temps réel Euronext Paris
213.700 €Ouverture : -1.59 %Perf Ouverture : 213.700 €+ Haut : 209.250 €+ Bas :
214.750 €Clôture veille : 45 008Volume : +0.08 %Capi échangé : 12 351 M€Capi. :

Iliad : Free va continuer seul la guerre du mobile, après une croissance record

Iliad publie encore des chiffres impressionnantsIliad publie encore des chiffres impressionnants

(Tradingsat.com) - L'opérateur Free continue d'impressionner la communauté financière en publiant jeudi une forte croissance de son chiffre d'affaires en 2012, désormais supérieur à 3 milliards d'euros grâce au succès confirmé de ses activités mobiles.

Au 31 décembre, c'est à dire moins d'un an après son lancement, Free Mobile comptait 5,2 millions d'abonnés soit près de 8% du marché mobile. Au cours du 4ème trimestre, le nouvel entrant a poursuivi son excellente dynamique de recrutement d'abonnés avec 800 000 nouveaux abonnés nets de résiliations, soit une part de marché de 67% des nouveaux abonnés.

Free Mobile a généré près de 844 millions d'euros de revenus l'année dernière, soit plus d'un quart du chiffre d'affaires du Groupe, ressorti à 3 153,3 millions d'euros (+48,6%), légèrement au-dessus des attentes de la place.

Au 4ème trimestre, la maison-mère Iliad a enregistré une croissance record de 64% de son chiffre d'affaires, à 890 millions d'euros.

Pas de rapprochement en vue

C'est à se demander si Free a vraiment besoin d'un partenaire pour consolider ses positions en 2013, alors que la guerre des prix dans le mobile devrait se poursuivre "dans la plupart des pays européens" selon de récentes déclarations de Stéphane Richard, le Président-Directeur Général de France Télécom-Orange, formulées à l'occasion de la publication de ses résultats.

Mais Free vient de mettre fin aux rumeurs récurrentes de rapprochement entre Free Mobile et un autre opérateur français, le directeur général délégué d'Iliad, Thomas Reynaud, ayant confié jeudi à Reuters qu'une opération de croissance externe "n'est pas à l'agenda".

Dans le Fixe, le Groupe a réalisé une année historique avec 515 000 nouveaux abonnés (net de résiliations et hors migrations Alice) recrutés et une part de marché des recrutements de près de 50% sur la période. Au 31 décembre 2012, Iliad comptait 5 364 000 abonnés haut débit.

L'ARPU Haut débit qui mesure le revenu moyen par abonné progresse de près de 0,50 euro par rapport à fin 2011 pour atteindre 36 euros au 31 décembre 2012.

Après deux années de stabilisation, dans un contexte de pression sur les revenus issus de la téléphonie avec la baisse des terminaisons d'appel, le Groupe réussit à faire progresser l'ARPU, grâce au succès de son offre Freebox Révolution, souligne l'opérateur.

Résultats annuels le 19 mars

Des chiffres à couper le souffle, même si certains analystes comme le CM-CIC regrettent l'absence de commentaire sur le déploiement du réseau mobile "qui semble être en retard" (1 779 antennes en services au 31/12 contre un objectif de 2 500).

Le broker maintient néanmoins une recommandation "Achat" sur le titre Iliad avec un objectif de cours inchangé à 155 euros.

Le Groupe publiera ses résultats annuels le 19 mars. Il faut s'attendre, selon le courtier parisien, à un EBITDA 2012 de 840 M€ avec une contribution négative de 100 M€ de l’activité mobile. En début d’année, la société avait indiqué qu’elle ne dépasserait pas 200 M€, rappelle CM-CIC.

En Bourse, ce jeudi, l'action Iliad évolue sur des sommets historiques autour des 146 euros, en légère progression de 1,5%.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI