Bourse > Iliad > Iliad : Défend ses investissements mobiles et menace
ILIADILIAD ILD - FR0004035913ILD - FR0004035913
211.250 € -0.52 % Temps réel Euronext Paris
212.450 €Ouverture : -0.56 %Perf Ouverture : 213.850 €+ Haut : 209.900 €+ Bas :
212.350 €Clôture veille : 72 756Volume : +0.12 %Capi échangé : 12 407 M€Capi. :

Iliad : Défend ses investissements mobiles et menace

tradingsat

(CercleFinance.com) - Quelques heures après la publication de ses comptes annuels, Iliad entend répondre à ce qu'il qualifie de “campagne de dénigrement orchestrée” contre la qualité du réseau de sa filiale de téléphonie mobile Free Mobile. Iliad rappelle que le total de ses investissements en la matière devrait atteindre environ un milliard d'euros d'ici 2018. Free Mobile indique enfin qu'il attaquera en justice quiconque mettant en cause la réalité de sa couverture ou de ses investissements.

L'attribution à Free de la licence de téléphonie mobile 3G, en janvier 2010, comprenait l'engagement de couvrir 27% de la population française au 10 janvier 2012, puis 75% au 10 janvier 2015 et 90% au 10 janvier 2018.

“L'atteinte des 27% a été constatée lors de deux mesures successives par l'ARCEP dont les résultats ont été rendus publics les 13 décembre 2011 et 28 février 2012”, rappelle Iliad, qui rappelle que cette obligation s'entend “outdoor” (hors les murs) et est mesurée comme telle.

“Il convient de noter que Free Mobile est le premier opérateur à respecter ses obligations de couverture 3G dans les délais de la licence. Les trois opérateurs historiques n'ont respecté leurs obligations de couverture 3G qu'après mise en demeure et avec plusieurs années de retard”, tacle le groupe.

Eu égard à la brièveté des délais de déploiement, la couverture du réseau mobile est à ce jour “discontinue”. “Du fait des difficultés de déploiement d'antennes sur les zones les plus denses, le réseau ne couvre pas les zones à fort trafic”, ce qui conduit à 'basculer' les abonnés de Free sur l'itinérance assurée conventionnellement par France Telecom.

L'opérateur a mandaté des prestataires pour trouver et construire 6.000 sites permettant de couvrir 75% de la population.

“Environ 400 millions d'euros ont été engagés à ce jour dans le déploiement du réseau mobile. A cette somme s'ajoutent 518 millions d'euros d'achat de fréquences. Les investissements réseau vont bien sûr se poursuivre sur les années à venir pour atteindre un total cumulé d'un milliard d'euros environ en 2018”, écrit Iliad.

Et le groupe de conclure, menaçant : “à compter de ce jour, Free Mobile attaquera en justice toute personne dénigrant la réalité de sa couverture ou de ses investissements”.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI