Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

HSBC HOLDINGS

HSB - GB0005405286 SRD PEA PEA-PME
4.200 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris

Hsbc holdings : Pour HSBC, maintenir une cotation à Paris n'en vaut plus la peine

mercredi 25 novembre 2020 à 13h30
Les titres HSBC ne seront bientôt plus négociés sur Euronext

(BFM Bourse) - Faute de volumes d'échanges suffisants, le géant bancaire britannique a demandé la radiation de ses actions sur le marché d'Euronext où elles étaient cotées depuis août 2000.

Le géant bancaire HSBC a annoncé mercredi la radiation de ses titres sur le marché d'Euronext à Paris après examen du volume de transactions, des coûts et des contraintes administratives liées à cette cotation. La radiation interviendra le 22 décembre, selon un communiqué de la banque établie à Londres.

Ce retrait de la cote parisienne n'aura aucune incidence ni sur les activités courantes de HSBC en France et en Europe Continentale, ni sur les autres cotations de HSBC (à Londres, Hong Kong, New York et aux Bermudes).

Une procédure d'offre de cession sera ouverte du 27 novembre au 18 décembre 2020 inclus afin de permettre aux actionnaires qui auraient conservé des titres après l'arrêt des cotations à Paris de vendre sur le London Stock Exchange leurs actions préalablement cotées sur Euronext Paris et détenues dans le système de compensation Euroclear France.

Le titre HSBC coté à Londres réagit peu à l'annonce et grappille 0,13% à 400,15 pence. Le ralentissement économique mondial engendré par le Covid-19 a néanmoins mis à mal les plus grandes banques européennes, et le géant britannique du secteur n'a pas échappé à la purge, son titre cédant toujours plus de 32% depuis le 1er janvier. La capitalisation du groupe a ainsi fondu à 92 milliards d'euros. Pour rappel, HSBC réalise 90% de son profit en Asie, la Chine et Hong Kong étant deux de ses principaux marchés de croissance.

La décision de la banque sino-britannique s'inscrit dans un mouvement de retrait de la cote parisienne entamé il y a plusieurs années par de grandes capitalisations étrangères, faute d'échanges suffisant à l'image de Ford ou LafargeHolcim.

Parmi les derniers groupes étrangers principalement coté sur d'autres marchés mais qui conservent une cotation à Paris figurent Caterpillar, Diageo, Merck ou General Electric.

(avec AFP)

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur HSBC HOLDINGS en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+322.30 % vs +16.98 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat