Bourse > Hsbc holdings > Hsbc holdings : Nomura spécule sur l'investor day du 9 juin
HSBC HOLDINGSHSBC HOLDINGS HSB - GB0005405286 HSB - GB0005405286   SRD PEA PEA-PME
8.180 € -0.49 % Temps réel Euronext Paris
8.240 €Ouverture : -0.73 %Perf Ouverture : 8.240 €+ Haut : 8.140 €+ Bas :
8.220 €Clôture veille : 21 418Volume : +0.00 %Capi échangé : 166 949 M€Capi. :

Hsbc holdings : Nomura spécule sur l'investor day du 9 juin

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les analystes de Nomura sont revenus sur le dossier du géant bancaire sino-britannique HSBC Holdings en vue de la journée investisseurs (l'investor day) qui sera organisée le 9 juin prochain. Certes, la valorisation actuelle du titre suggère que la communauté financière n'attend pas grand-chose de cet événement. Ce qui semble trop pessimiste à Nomura, qui estime que cette journée pourrait tirer le titre au-delà de son objectif de cours de 670 pence. Cependant, à plus long terme, le potentiel de l'action ne leur semble mériter qu'un conseil neutre.

A la Bourse de Londres, l'action HSBC suit l'indice FTSE 100 en prenant 0,6% à 620 pence. Elle n'a cependant progressé que de 2% depuis le début de l'année, contre + 6,5% pour le Footsie.

Nomura estime que le 9 mai, la direction de HSBC Holdings fera état d'avancées significatives de son plan de restructuration que le marché saluera. Les analystes pensent aussi que le groupe fera le point sur ses intentions quant aux actifs jugés extérieurs à son coeur de métier. De ce fait, le titre pourrait bien réagir aux annonces du 9 juin.

En effet, Nomura a réalisé une enquête 'maison' auprès d'investisseurs de premier plan dont 36 ont répondu. Dans l'ensemble, les anticipations d'un changement “radical” de stratégie sont faibles. Conformément aux annonces de la société, plus de 80% des répondants s'attendent à ce que HSBC annonce sa sortie du marché de la banque de détail au Brésil et en Turquie. Nomura note qu'une proportion surprenante, mais non précisée, de répondants souhaiterait aussi que le groupe quitte le marché de détail au Mexique, en France et aux Etats-Unis.

En revanche, à la question 'HSBC devrait-elle déplacer son siège social hors du Royaume-Uni ?', comme la direction l'a récemment évoqué, le taux de réponse négative atteint 53%. La plupart des intervenants estiment qu'il sera difficile pour une banque d'une telle taille de trouver une terre d'accueil, et que choisir la Chine (via Hong Kong par exemple) serait dangereux, tant en termes de ratios de capital que d'intervention de Pékin au sein des instances dirigeantes. En outre, comme les conservateurs ont été reconduits lors des élections législatives au Royaume-Uni, la question semble devenue moins pressante.

A long terme, Nomura maintient son conseil neutre sur le titre HSBC. S'ils décèlent un certain potentiel de hausse par rapport aux cours actuels, les analystes ne se montrent pas plus agressifs sur le titre au motif que 'la restructuration du groupe sera difficile et prendra du temps'. Dans le secteur, ils préfèrent jouer des valeurs comme Lloyds et Barclays.



Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...