Bourse > Hermes intl > Hermes intl : Toujours du potentiel, selon Bryan Garnier
HERMES INTLHERMES INTL RMS - FR0000052292RMS - FR0000052292
457.750 € +0.24 % Temps réel Euronext Paris
456.000 €Ouverture : +0.38 %Perf Ouverture : 458.550 €+ Haut : 453.950 €+ Bas :
456.650 €Clôture veille : 42 950Volume : +0.04 %Capi échangé : 48 324 M€Capi. :

Hermes intl : Toujours du potentiel, selon Bryan Garnier

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les analystes de Bryan, Garnier & Co. ont ce matin confirmé leur conseil d'achat sur l'action du groupe de luxe français Hermès International, qui hier a fait état d'un bénéfice net consolidé record proche du milliard d'euros. Principal argument développé : les analystes misent sur nouvelle hausse de la marge opérationnelle en 2016, voire sur un dividende exceptionnel. La valeur d'équilibre sur le titre est fixée à 360 euros.

A la Bourse de Paris ce matin, l'action Hermès International se tasse de 0,6% à 318,2 euros dans un marché parisien en baisse de 1,7%.

Hier en effet, le sellier parisien a fait état, parallèlement à un CA 2015 de 4,8 milliards d'euros (+ 18% en publié, + 8% à changes constants) déjà connu, d'un résultat opérationnel de 1,5 milliard d'euros en hausse plus marquée de 19%, ce qui porte la marge correspondante de 31,5 à 31,8%. En hausse de 13,2%, le bénéfice net consolidé atteint 973 millions d'euros.

Certes, comme annoncé le 10 févier, la croissance à changes constants pourrait en 2016 être inférieure à l'objectif de moyen terme (soit + 8% environ), confirme la direction.

Mais cela ne refroidit par Bryan Garnier pour autant : certes, prévoient les analystes, la croissance organique des ventes de Hermès devrait en 2016 se limiter à 7,5%, en raison de la conjoncture économique associée aux risques géopolitiques. Les attentats qui ont ensanglanté Paris le 13 novembre dernier devraient continuer de peser sur l'activité du groupe en France au 1er trimestre 2016. 'A Paris, l'activité n'a pas encore retrouvé son niveau d'avant le 13 novembre', indique la note.

Hermès sera lui aussi confronté à la réduction de la différence des prix pratiqués par les acteurs du luxe en Asie et en Europe, mais son 'pricing power' reste fort. Il pourrait aussi ouvrir quatre boutiques cette année, dont une dans une ville nouvelle de Chine continentale, Chongking, sans oublier Hong Kong, Macau et Rio de Janeiro.

Enfin, estime Bryan Garnier, la marge opérationnelle de Hermès devrait s'améliorer cette année pour atteindre 32,5%, grâce aux couvertures de changes et au contrôle des coûts. La position de trésorerie nette pourrait ainsi passer de 1,6 à 1,9 milliard entre fin 2015 et fin 2016, ce qui pourait mener à une politique de dividende plus généreuse. Bryan Garnier n'exclut d'ailleurs pas qu'un dividende exceptionel soit payé en 2017.


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...