Bourse > Hermes intl > Hermes intl : Bryan Garnier commente l'AG
HERMES INTLHERMES INTL RMS - FR0000052292RMS - FR0000052292
442.100 € -4.21 % Temps réel Euronext Paris
450.000 €Ouverture : -1.76 %Perf Ouverture : 450.000 €+ Haut : 433.150 €+ Bas :
461.550 €Clôture veille : 168 500Volume : +0.16 %Capi échangé : 46 672 M€Capi. :

Hermes intl : Bryan Garnier commente l'AG

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le bureau d'études Bryan, Garnier & Co. revient ce matin sur l'assemblée générale des actionnaires d'Hermès International, qui a eu lieu hier, ainsi que sur la nomination d'Axel Dumas en tant que cogérant du groupe de luxe français. Les analystes restent 'neutres' sur l'action Hermès, l'une des plus chères en matière de PER parmi les groupes de luxe, dont la juste valeur leur semble de 200 euros. Le titre leur semble toujours excessivement valorisé, puisqu'il présente une prime de 51% sur la moyenne du secteur en termes de ratio valeur d'entreprise / résultat d'exploitation.

En Bourse de Paris ce matin, l'action Hermès International recule de 0,6% à 265 euros, en ligne avec l'évolution de l'indice CAC 40.

A compter du 4 juin, Axel Dumas a été nommé cogérant d'Hermès International. Depuis son arrivée chez Hermès en 2003, il a occupé diverses fonctions comme directeur général de la bijouterie puis de la maroquinerie et directeur général des opérations du groupe depuis mai 2011. Axel Dumas et Patrick Thomas assureront ensemble les fonctions de gérant pendant une période de transition qui prendra fin lors du départ en retraite de ce dernier, début 2014.

Bryan Garnier rappelle qu'avec cette nomination, c'est la 6ème génération familiale qui prend les commandes du groupe.

Par ailleurs, Hermès est toujours en butte à la présence hostile de LVMH au sein de son capital, avec près de 18% des parts. Bryan Garnier rappelle que lors de l'AG des actionnaires de Hermès hier, et comme tel était le cas en 2011 et en 2012, LVMH n'était pas présent ni représenté.

La direction et les actionnaires familiaux d'Hermès ne se sont d'ailleurs pas privé de qualifier de 'non désirée, et de non désirable' la présence de LVMH au capital, estimant aussi qu'elle est illicite. L'Autorité des marchés financiers devrait rendre son verdict en la matière en juillet. Bryan Garnier estime que LVMH pourrait écoper d'une amende de dix millions d'euros en raison des conditions dans lequelles elle est montée au capital de son concurrent, ce qui n'est rien en comparaison des gains de LVMH sur ses titres Hermès.

Enfin, lors de l'AG toujours, la direction d'Hermès 'a confirmé sa confiance dans les tendances récentes des ventes', sachant que celles du 1er trimestre avaient augmenté de 12,8%. Elle a cependant souligné que l'activité auprès des clients français, soit environ 7% du total, a 'ralenti'.

'La direction a récemment constaté une certaine décélération des tendances. Les clients achètent des produits moins chers, ce qui reflète dans certains cas des baisses de pouvoir d'achat', indique la note de recherche. Cependant, la fréquentation des magasins demeure 'dynamique', ce que Bryan Garnier juge 'rassurant'.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...