Bourse > Hermes intl > Hermes intl : Chute de 4%, simple reclassement d'actions
HERMES INTLHERMES INTL RMS - FR0000052292RMS - FR0000052292
439.200 € +0.15 % Temps réel Euronext Paris
435.000 €Ouverture : +0.97 %Perf Ouverture : 443.950 €+ Haut : 435.000 €+ Bas :
438.550 €Clôture veille : 114 792Volume : +0.11 %Capi échangé : 46 366 M€Capi. :

Hermes intl : Chute de 4%, simple reclassement d'actions

tradingsat

(CercleFinance.com) - Différents membres du clan Dumas, dont principalement Pierre Alexis Dumas, le fils de Jean Louis Dumas et directeur artistique du groupe, et Sandrine Brekke ont procédé à des reclassements de titres Hermès International via des cessions, acquisitions, échanges et apports en date du 31 mai, 1er et 2 juin 2011. Ces opérations ont fait l'objet d'une dizaine de déclarations à l'AMF.

' Toutes les opérations ont été réalisées au cours de 130E par titre comparé au cours d'hier de 191,9E. Les opérations ne changent pas selon nous le contrôle du groupe mais recherchent plus un objectif purement d'optimisation patrimoniale ' précise Aurel BGC.

Ainsi, Sandrine Brekke et Pierre Alexis Dumas ont apporté chacun pour 19,5 ME d'actions Hermès à la SC AFEA, personne morale détenue par le frère et la soeur. D'autres part, Sandrine Brekke apporte pour 42,2 ME de titres à la SC For 4, société civile détenue par elle-même.

Enfin, Frédéric Dumas, oncle de Pierre Alexis Dumas et de Sandrine Brekke a acquis par l'intermédiaire de la SAS Flèches qu'il contrôle, le 2 juin pour 72,4 ME de titres toujours au prix de 130 E par titre ' précise Aurel BGC.

Par ailleurs, LVMH a, sans surprise, démenti la rumeur provenant du quotidien britannique Daily Mail, d'une OPA sur Hermès au cours de 350E !

' La position de LVMH au sein d'Hermès ne sera pas remise en cause. Nous entendons être pacifiques et recherchons le dialogue ' avait déclaré Pierre Godé à l'Assemblée Générale d'Hermès International. Le représentant de LVMH avait conclu en disant qu'il espérait qu'Hermès restera contrôlé par la famille encore longtemps.

' La position de LVMH au sein d'Hermès ne sera pas remise en cause. Nous entendons être pacifiques et recherchons le dialogue ' indique Monsieur Pierre Godé, Vice-Président de LVMH.

'Notre objectif est de faire un investissement sur le long terme dans un groupe qui constitue l'un des fleurons de l'art de vivre français. Et non pas de prendre le contrôle ni de freiner le succès de cette grande marque. Ce serait une folie et absurde'.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...