Bourse > Groupe partouche > Groupe partouche : Le plan de sauvegarde adopté à l'unanimité !
GROUPE PARTOUCHEGROUPE PARTOUCHE PARP - FR0012612646 PARP - FR0012612646   SRD PEA PEA-PME
30.650 € -1.10 % Temps réel Euronext Paris
30.990 €Ouverture : -1.10 %Perf Ouverture : 30.990 €+ Haut : 30.600 €+ Bas :
30.990 €Clôture veille : 246Volume : +0.00 %Capi échangé : 295 M€Capi. :

Groupe partouche : Le plan de sauvegarde adopté à l'unanimité !

GROUPE PARTOUCHEGROUPE PARTOUCHE

(Tradingsat.com) - Group Partouche a annoncé lundi matin l'adoption à l'unanimité de son plan de sauvegarde par les membres des comités des établissements de crédit et assimilés et des principaux fournisseurs.

Ce plan comprend d'une part l'apurement du passif dû à la société Financière Partouche, qui verra sa créance de 31,6 millions d'euros remboursée avec un versement immédiat d`un montant de 9,8 millions d'euros, suivi de huit annuités progressives pour le solde.

Il comprend aussi l'apurement du passif dû aux autres créanciers membres du comité des établissements de crédit et assimilés.

Le plan d'apurement proposé aux prêteurs du crédit syndiqué Groupe Partouche, membres du comité des établissements de crédit et assimilés, dont le passif est estimé au 31 mars 2014 à la somme de 238,6 MEUR, prévoit donc le remboursement immédiat d`une somme de 37,9 millions d'euros, remboursement du solde du capital restant dû en 8 annuités progressives.

Groupe Partouche précise que "les intérêts seront payés comme ils l'étaient avant l`ouverture de la procédure de sauvegarde, c'est-à-dire sur le capital restant dû, avec une marge fixe de 3,50 %, réduite à 3,25 % à compter du 16 décembre 2016".

En cas de cession d'actif, 50 % du produit net de cession ira en remboursement anticipé du crédit syndiqué, par imputation sur les annuités restant dues.

"Ce plan apporte une solution satisfaisante au problème de l`échéancier de règlement de la dette de Groupe Partouche, à l`origine de l`ouverture de la procédure de sauvegarde", commente l'entreprise, soulignant "les principales avancées favorables à la société" : un étalement de l`échéancier de remboursement du crédit syndiqué sur plus de 8 ans, avec une échéance finale en décembre 2022, une marge réduite à 3,25 % dès décembre 2016, contre 3,50 % précédemment ; et enfin, la suppression de nombreuses contraintes comme la limitation du volume d'investissements, le respect de ratios financiers et le mécanisme du reversement du cash flow excédentaire.

"Cette liberté recouvrée se traduit également par une absence de toute obligation de cession d`actifs", ajoute Groupe Partouche.

Groupe Partouche se félicite ainsi "que les discussions conduites durant ces six mois, sous l`égide des administrateurs judiciaires, Maîtres Abitbol et Declercq, et avec l`assistance de ses conseils, Maîtres Sonier et Texier, ainsi que la Banque Lazard, aient abouti à un accord unanime avec ses partenaires financiers".

A la Bourse de Paris, l'action Groupe Partouche s'envole de plus de 20% dans les premiers échanges lundi matin (+21,1% à 1,49 euro vers 9h10).


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...