Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

GROUPE GUILLIN

ALGIL - FR0012819381 SRD PEA PEA-PME
26.350 € +0.76 % Temps réel Euronext Paris

Groupe guillin : Le pro des emballages alimentaires Guillin résiste à l'envolée des matières premières

vendredi 22 octobre 2021 à 12h09
Un emballage développé par Groupe Guillin pour la vente à emporter

(BFM Bourse) - Le cours de Groupe Guillin bondit à l'annonce des comptes semestriels de cette société du Doubs, leader européen des emballages alimentaires. Malgré le niveau historiquement élevé du prix des matières premières, la firme a dégagé une marge de bonne tenue sur la première moitié de 2021.

Si les emballages plastiques n'ont pas bonne presse, leurs caractéristiques en termes de capacité de production, d'hygiène et de sécurité, d'aptitude au transport et désormais de recyclabilité -le tout à un coût compétitif par rapport aux alternatives actuelles- leur confèrent aujourd'hui une place prépondérante dans le secteur de l'emballage alimentaire.

C'est une société familiale, fondée en 2012 par François Guillin, dirigée aujourd'hui par sa fille Sophie, qui est devenue au fil des années le leader européen des emballages plastiques thermoformables pour l'industrie agroalimentaire. Et l'activité du groupe Guillin, à l'exception d'une année 2020 affectée au cours du premier confinement (-5,9%), suit dans la durée une tendance à la hausse, avec une gamme d'emballages aujourd'hui 100% recyclables, réutilisables ou même compostables (gamme Alter Eco Bio, en fibres végétales ou bioplastiques), en ligne avec l'objectif européen d'élimination des emballages à usage unique d'ici à 2040.

À partir du début d'année 2021, l'entreprise s'est cependant trouvée face à une brutale envolée des prix des matières premières, sous l’effet de l’envolée du prix du pétrole ainsi que des nombreux cas de force majeure invoqués par ses fournisseurs. La publication, jeudi soir, des résultats détaillés de Guillin au premier semestre tend toutefois à rassurer les investisseurs, le titre flambant de 6,76% à 26,85 euros en fin de matinée, ramenant la capitalisation à près de 500 millions d'euros.

Pénurie et inflation

Le produit des activités ordinaires (PAO, une mesure de chiffre d’affaires remises, ristournes, participations commerciales et escomptes déduits) du premier semestre s'est élevé à 344,2 millions d'euros, en augmentation de 13,3% par rapport au premier semestre 2020, ou de 2,7% comparé au premier semestre 2019 pour prendre une base non faussée par la pandémie. Le secteur principal des emballages affiche un PAO de 323,3 millions d'euros, en hausse de 13,4%. Le secteur matériels (machines de scellage et de conditionnement, fours de remise en température, chariots de distribution et de remise en température surtout utilisés en milieu hospitalier) présente un PAO de 21,6 millions d'euros (+13,6%).

De façon remarquable étant donné la flambée soudaine des matières premières, le résultat opérationnel a progressé dans les mêmes proportions que le chiffre d'affaires, de 13,3% également à 41,8 millions d'euros. Alors que 2020 avait été marquée par des prix de matières plastiques très bas, cette année s'ajoutent à l'inflation des prix de réelles pénuries (notamment le polypropylène et le carton) sous l’effet de la forte demande mondiale combinée à la réduction de production de plusieurs fournisseurs européens et des difficultés liées au transport. Malgré cela, Guillin a dégagée une marge brute de "bonne tenue" au premier semestre, et enregistré une progression de 19,3% de son bénéfice net à 31,3 millions d'euros.

La société établie à à Ornans, dans le Doubs, a en outre généré une capacité d’autofinancement -après coût de l’endettement financier net et impôt- de 48,3 millions d'euros, ce qui représente 14% du PAO.

Forte demande pour la vente à emporter et la livraison

Toujours soumis aux incertitudes liées à la Covid-19, le groupe dit rester attentif au niveau d’activité de ses différents marchés, mais observe que "la demande des produits et notamment celle relative à la vente à emporter ou en livraison qui traduit de nouvelles habitudes de consommation en Europe reste élevée".

Alors que les prix se sont maintenus à des niveaux "très élevés" au troisième trimestre, l'entreprise prévient que la tendance pourrait perdurer (tout comme celle relative au plastique recyclé, en très forte demande).

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur GROUPE GUILLIN en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.10 % vs +41.11 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat