Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

GOOGLE C

GOOG - US38259P7069 SRD PEA PEA-PME
- -

Google c : N'exclut pas de quitter la chine après des attaques

mercredi 13 janvier 2010 à 09h38
BFM Bourse

(CercleFinance.com) - Google a dénoncé hier soir les 'attaques sophistiquées et ciblées' originaires de Chine dont son système d'information a été victime en décembre. Les intrusions qui en ont résulté ont débouché sur des atteintes à sa propriété intellectuelle. Il ne s'agit pas d'un simple accident, affirme-t-il, et n'exclut pas a priori de fermer sa page de recherche chinoise Google.cn ni de fermer ses bureaux de Chine.

Sur son blog officiel, le groupe Internet américain précise que cette attaque informatique touchait simultanément une vingtaine de sociétés, tous secteurs d'activités confondus. Il a porté l'affaire devant les autorités compétentes.

En outre, 'nous avons la preuve suggérant que le premier objectif des pirates était d'accéder aux comptes Gmail [de courriel gratuit, NDLR] d'activistes chinois promouvant les droits de l'homme'. Il semble que deux comptes Gmail aient été 'percés', mais que seules les informations relatives aux titulaires des comptes aient été consultées, par leurs courriels.

Ce n'est pas tout, indique Google, qui a découvert que 'les comptes [Gmail] de dizaines d'activistes des droits de l'homme basés aux Etats-Unis, en Chine et en Europe ont été régulièrement visités par des tiers'. Les accès ont eu lieu non pas en cassant les sécurité de Google, mais en utilisant des logiciels malveillants placés sur les ordinateurs des utilisateurs et du 'phishing'. Google conseille aux utilisateurs de réaliser les mises à jour logicielles et système et de se doter de logiciels anti- virus et anti-'spywares', des logiciels-espions.

Enfin et en guise de rétorsion, le groupe américain a décidé de 'cesser de censurer les résultats de recherche sur sa page Google.cn', lancée en janvier 2006. Plus globalement, Google affirme que 'ces attaques et la surveillance qu'elles révèlent - ainsi que les tentatives de l'an dernier destinées à limiter la liberté d'expression sur le Web - nous ont conduit à mettre sous revue la faisabilité de nos activités en Chine'.

La fermeture de Google.cn et des bureaux du groupe dans l'Empire du Milieu fait potentiellement partie des options, écrit le groupe. Des discussions sont annoncées avec les autorités chinoises.

Copyright (c) 2010 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur GOOGLE C en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.70 % vs +27.80 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat