Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

GETLINK SE

GET - FR0010533075 SRD PEA PEA-PME
13.060 € -2.54 % Temps réel Euronext Paris

Getlink se : Au moins 4 offres pour la ligne à grande vitesse hs1

mardi 17 août 2010 à 21h33
BFM Bourse

LONDRES/AMSTERDAM (Reuters) - Cheung Kong Infrastructure (CKI), une société contrôlée par l'homme d'affaires hongkongais Li Ka-Shing, est l'un des candidats à la reprise de la ligne ferroviaire à grande vitesse britannique reliant le tunnel sous la Manche à Londres, a-t-on appris mardi de trois sources proches du dossier.

CKI est contrôlé à 85% par le conglomérat Hutchison Whampoa, que préside Li Ka-Shing. Ce dernier a conclu le mois dernier le rachat des réseaux de distribution d'électricité d'EDF au Royaume-Uni pour plus de 6,5 milliards d'euros par plusieurs de ses sociétés, parmi lesquelles CKI.

Les offres initiales de rachat de la ligne à grande vitesse "High Speed 1" (HS1), dont le montant pourrait atteindre 1,5 milliard de livres sterling (1,8 milliard d'euros), devaient être déposées mardi.

CKI devrait être opposé à au moins trois autres candidats: un consortium de cinq investisseurs emmené par Goldman Sachs et Groupe Eurotunnel, un autre conduit par Morgan Stanley et un duo de grands fonds de pension canadiens.

High Speed 1 détient la concession pour 30 ans de l'exploitation de la liaison entre le tunnel sous la Manche et la gare londonienne de St. Pancras International, ainsi que de cette dernière et de trois autres gares situées sur cette ligne de 109 kilomètres.

La société prévoit de réaliser un chiffre d'affaires de 263 millions de livres sur l'exercice à fin mars 2011 et table sur un bénéfice avant impôt, charges financières, dépréciation et amortissement (Ebitda) de 135 millions selon un document publié dans le cadre de l'appel d'offres.

Goldman Sachs et Groupe Eurotunnel ont élargi leur alliance, nommée GB Speedrail, a déclaré un porte-parole du consortium mardi.

Outre M&G Infracapital, ils font désormais équipe avec deux sociétés d'investissement, la britannique Universities Superannuation Scheme (USS) et CDC Infrastructure, filiale de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) française, a-t-il précisé.

Selon des sources proches du dossier, un autre consortium candidat réunit Morgan Stanley Infrastructure, 3i Infrastructure et le fonds souverain Abu Dhabi Investment Authority (ADIA).

Un troisième, 100% canadien, allie Borealis, branche d'investissement dans les infrastructures du fonds de pension Ontario Municipal Employees Retirement System, et l'Ontario Teachers' Pension Plan.

Un porte-parole de la compagnie publique London & Continental Railways, actuelle maison mère de la ligne HS1, a confirmé que mardi était la date limite pour le dépôt des offres préliminaires mais s'est refusé à tout commentaire sur les candidats.

"Nous attendons de voir quelles offres nous avons reçues", a-t-il dit. "Il est certain que cela se passe bien et que cela a suscité l'intérêt."

CKI n'a pas répondu dans l'immédiat à une demande de commentaire adressée par courrier électronique hors des heures d'ouverture des bureaux à Hong Kong.

Quentin Webb et Greg Roumeliotis, Marc Angrand pour le service français

Copyright © 2010 Thomson Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur GETLINK SE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.80 % vs +0.73 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat