Bourse > Genfit > Genfit : Tous les patients de l'étude de phase IIb ont été recrutés
GENFITGENFIT GNFT - FR0004163111GNFT - FR0004163111
26.600 € +2.43 % Temps réel Euronext Paris
25.930 €Ouverture : +2.58 %Perf Ouverture : 26.880 €+ Haut : 25.850 €+ Bas :
25.970 €Clôture veille : 140 024Volume : +0.45 %Capi échangé : 829 M€Capi. :

Genfit : Tous les patients de l'étude de phase IIb ont été recrutés

GENFITGENFIT

(Tradingsat.com) - La société biopharmaceutique Genfit, dont le cours de bourse s'est envolé jeudi de 27% (de façon prémonitoire ?) a annoncé vendredi matin que tous les patients de la deuxième phase de l’étude GFT505-212-7 cherchant à démontrer l’efficacité de son candidat médicament GFT505 sur la NASH (stéatose hépatique non alcoolique) "ont d’ores et déjà donné leur accord de participation à l’étude".

Pour rappel, Genfit a initié une des plus grandes études interventionnelles jamais réalisée dans la NASH, l’étude GFT505-212-7. Au total 56 centres experts aux US et dans plusieurs pays européens (France, Belgique, Pays-Bas, Italie, Angleterre, Allemagne, Espagne, Roumanie) participent activement à cette étude.

Cent trente neuf patients (139) ont été inclus dans la première phase de recrutement et sont sous traitement GFT505-80mg/j ou placebo. Plus de la moitié des patients de cette première phase ont plus de 6 mois de traitement, et les premiers patients inclus en octobre 2012 ont déjà effectué la visite de fin de traitement après 1 an.

Conformément au protocole, Genfit a initié en octobre 2013 la deuxième phase de recrutement à la dose de 120 mg/j après avoir obtenu le feu vert sans réserve du Comité d’experts indépendant (DSMB) chargé d’évaluer la sécurité d’emploi de la dose de 80 mg/j. En moins d’un mois, plus de 150 patients ont été sélectionnés (50% aux Etats Unis) et plus de 90 patients sont d’ores et déjà sous traitement à la dose de 120 mg/j.

"Compte tenu de la rapidité de recrutement, les premières données d’efficacité de GFT505 seront disponibles fin 2014 comme prévu", souligne la société.

A ce propos, le Dr Sophie Megnien, directeur médical, a déclaré : "Le recrutement extrêmement dynamique témoigne de l’engouement des patients NASH à participer à cette étude. Il reflète l’espoir de guérison suscité par le GFT505 tant auprès des médecins investigateurs que de leurs patients qui ne disposent pas à ce jour de traitement alternatif efficace."


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI