Bourse > Genfit > Genfit : Tous les patients de l'étude de phase IIb ont été recrutés
GENFITGENFIT GNFT - FR0004163111GNFT - FR0004163111
31.750 € -1.40 % Temps réel Euronext Paris
32.300 €Ouverture : -1.70 %Perf Ouverture : 32.900 €+ Haut : 31.750 €+ Bas :
32.200 €Clôture veille : 337 380Volume : +1.08 %Capi échangé : 990 M€Capi. :

Genfit : Tous les patients de l'étude de phase IIb ont été recrutés

GENFITGENFIT

(Tradingsat.com) - La société biopharmaceutique Genfit, dont le cours de bourse s'est envolé jeudi de 27% (de façon prémonitoire ?) a annoncé vendredi matin que tous les patients de la deuxième phase de l’étude GFT505-212-7 cherchant à démontrer l’efficacité de son candidat médicament GFT505 sur la NASH (stéatose hépatique non alcoolique) "ont d’ores et déjà donné leur accord de participation à l’étude".

Pour rappel, Genfit a initié une des plus grandes études interventionnelles jamais réalisée dans la NASH, l’étude GFT505-212-7. Au total 56 centres experts aux US et dans plusieurs pays européens (France, Belgique, Pays-Bas, Italie, Angleterre, Allemagne, Espagne, Roumanie) participent activement à cette étude.

Cent trente neuf patients (139) ont été inclus dans la première phase de recrutement et sont sous traitement GFT505-80mg/j ou placebo. Plus de la moitié des patients de cette première phase ont plus de 6 mois de traitement, et les premiers patients inclus en octobre 2012 ont déjà effectué la visite de fin de traitement après 1 an.

Conformément au protocole, Genfit a initié en octobre 2013 la deuxième phase de recrutement à la dose de 120 mg/j après avoir obtenu le feu vert sans réserve du Comité d’experts indépendant (DSMB) chargé d’évaluer la sécurité d’emploi de la dose de 80 mg/j. En moins d’un mois, plus de 150 patients ont été sélectionnés (50% aux Etats Unis) et plus de 90 patients sont d’ores et déjà sous traitement à la dose de 120 mg/j.

"Compte tenu de la rapidité de recrutement, les premières données d’efficacité de GFT505 seront disponibles fin 2014 comme prévu", souligne la société.

A ce propos, le Dr Sophie Megnien, directeur médical, a déclaré : "Le recrutement extrêmement dynamique témoigne de l’engouement des patients NASH à participer à cette étude. Il reflète l’espoir de guérison suscité par le GFT505 tant auprès des médecins investigateurs que de leurs patients qui ne disposent pas à ce jour de traitement alternatif efficace."


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...