Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

GENFIT

GNFT - FR0004163111 SRD PEA PEA-PME
16.470 € -0.84 % Temps réel Euronext Paris

Genfit : La biotech française Genfit veut lever plus de 100 millions de dollars au Nasdaq

vendredi 15 mars 2019 à 09h03
Genfit lance son IPO au Nasdaq et précise la destination des fonds

(BFM Bourse) - La société lilloise de biotechnologies a annoncé jeudi soir le lancement de son introduction en Bourse aux Etats-Unis. Si le prix auquel Genfit proposera ses actions à la souscription sur le Nasdaq n'a pas encore été précisé, le produit net pourrait dépasser 112 millions de dollars, d'après les indications disponibles pour le moment.

C'est parti pour Genfit. La société de recherche biopharmaceutique du Nord, qui développe un traitement pour une maladie du "foie gras" qui touche une part croissante de la population, la NASH, a annoncé jeudi sous réserve des conditions de marché -condition usuelle- le lancement de son introduction en Bourse sur le marché américain de référence, le Nasdaq. L'opération prendra la forme d'une augmentation de capital de 5 millions d'actions nouvelles, plus une option de surallocation jusqu'à 750.000 titres. Une partie de ces titres seront vendus sous forme d'American Depositary Shares (ADS) aux Etats-Unis, le reste dans le cadre d'un placement privé en Europe.

Le prix de souscription définitif des ADS (et celui des actions en euros correspondant pour l'Europe) seront déterminés à l'issue de la période de réception des demandes de souscription. Ce prix sera au moins égal à la moyenne pondérée des cours de Genfit sur Euronext à Paris pendant une période comprise entre cinq et trente séances consécutives (déterminée par la société) parmi les trente dernières séances de bourse précédant la fixation du prix, éventuellement diminué d'une décote pouvant aller jusqu'à 15%.

Une multitude d'investissements en vue

Sans préciser plus avant ses ambitions, l'entreprise détaille l'utilisation qu'elle compte faire des fonds levés, qui représente un budget d'au moins 112 millions d'euros, répartis de la sorte :
- pour environ 15 millions de dollars (13,3 millions d’euros, préparer l’éventuelle commercialisation d'élafibranor dans la stéatohépatite non-alcoolique (la fameuse NASH) en créant les bases d’une infrastructure commerciale dédiée ;
- pour environ 50 millions de dollars (44,5 millions d’euros), achever le programme de développement clinique de la molécule en tant que traitement de la NASH, jusqu’à, au moins, la soumission d’une demande d’autorisation de mise sur le marché auprès des agences américaine et européenne, et lancer la phase 4 (essai clinique post-commercialisation) ;
- pour environ 35 millions de dollars (31,1 millions d’euros), lancer et réaliser un essai clinique de phase 3 (dernière étape des essais cliniques avant une éventuelle mise sur le marché) visant à évaluer la même molécule pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (PBC, une maladie orpheline) ;
- pour environ 6 millions de dollars (5,3 millions d’euros), progresser dans le développement commercial d'un test de diagnostic in vitro visant à identifier les patients NASH à traiter et achever le travail requis pour obtenir les autorisations réglementaires nécessaires à la mise sur le marché de ce kit de diagnostic ;
- pour environ 6 autres millions de dollars, avancer le programme de recherche sur l’utilisation d'élafibranor comme pierre angulaire de combinaisons thérapeutiques, dans le but de lancer deux études de validation ;
- et pour le solde au fonds de roulement et aux besoins généraux de la Société.

La société dirigée par Jean-François Mouney a retenu les banques SVB Leerink et Barclays comme coordinateurs globaux de l'offre globale et teneurs de livre pour la partie américaine, Roth Capital Partners et HC Wainwright & Co. agissant en qualité de chefs de files. Pour le placement privé européen, Bryan Garnier et Natixis sont teneurs de livres. Genfit leur accordera une option de surallocation valable 30 jours leur permettant de souscrire des ADS et/ou des actions supplémentaires dans la limite d'un maximum de 15% du nombre de titres de l'offre globale.

La levée de fonds entraînerait ainsi une dilution comprise entre 14% du capital actuel et jusqu'à 16% en cas d'exercice intégral de l'option de surallocation.

Guillaume Bayre - ©2019 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur GENFIT en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+281.20 % vs +11.99 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat