Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

EURONEXT

ENX - NL0006294274 SRD PEA PEA-PME
63.100 € -0.47 % Temps réel Euronext Paris

Euronext : Nouveau sommet historique pour Euronext, en passe d'avaler la Bourse d'Oslo

jeudi 16 mai 2019 à 12h24
L'action d'Euronext grimpe à un nouveau sommet historique

(BFM Bourse) - L'opérateur de la Bourse de Paris (mais aussi Dublin, Bruxelles, Amsterdam et Lisbonne), lui-même coté comme il se doit, bondit de plus de 2% jeudi à un nouveau pic historique grâce à un premier trimestre meilleur qu'attendu.

Le titre Euronext décolle de 2,45% à 62,65 euros jeudi vers 11h40, un niveau encore jamais atteint (équivalent à une capitalisation de près de 4,4 milliards d'euros) après un trimestre en repli, ce qui apparaissait inévitable étant donné la baisse des volumes d'échanges sur les Bourses opérées par le groupe, mais pour autant supérieur aux attentes. Le groupe dirigé par Stéphane Boujnah, en passe d'ajouter la Bourse d'Oslo à son périmètre, a en outre fait savoir qu'il disposait de quoi poursuivre sa croissance externe cette année.

De janvier à mars, le chiffre d'affaires d'Euronext, principal opérateur boursier de la zone euro par le nombre d'entreprises cotées, a atteint 152,6 millions d'euros, soit une hausse de 1,4% grâce à l'intégration d'Euronext Dublin et d'Investor Services (Commcise). À périmètre inchangé, les revenus auraient cependant diminué de 4,7% sur fond de baisse de 13,3% des revenus des échanges au comptant, laquelle était déjà perceptible dans les chiffres mensuels d'échanges publiés par l'entreprise.

Des marges toujours très confortables

L'Ebitda du trimestre a de son côté reculé de 3% (-6,4% en comparable) à 89,3 millions d'euros, du fait de la hausse des charges d'intégration, ramenant le taux de marge de 61,1% au premier trimestre 2018 à 58,5% sur la période écoulée. Le bénéfice net part du groupe est ressorti à 56,1 millions d'euros, en repli de 6,6%. Soit un taux de marge nette de 36,7% du chiffre d'affaires.

Globalement, le repli se révèle moins marqué que ne le craignaient les analystes, avec un consensus positionné à un peu plus de 150 millions d'euros pour le chiffre d'affaires et de de 55 millions s'agissant du bénéfice net.

Feu vert pour la Bourse d'Oslo

Parallèlement, le groupe vient d'obtenir le feu vert de la Norvège à la prise de contrôle d'Oslo Børs VPS, un opérateur diversifié à la tête de la Bourse d'Oslo mais également de plateformes de dérivés dédiés aux produits de la mer (dont Fish Pool, la "bourse du saumon") et aux services maritimes et énergétiques, en lien avec les grandes spécialités de l'économie du pays. Après le feu vert formel de l'assemblée générale des actionnaires d'Euronext qui se tient ce jeudi, le groupe pense être en mesure de finaliser le rachat d'ici la fin juin.

Après cette nouvelle opération (la plus importante depuis qu'Euronext a retrouvé son indépendance vis-à-vis du New York Stock Exchange en 2014), la firme compte poursuivre sa politique d'acquisition cette année, a assuré le directeur général, étant donné les liquidités dont elle dispose. Ayant généré un cash-flow opérationnel de 59,5 millions d'euros en début d'année, Euronext disposait d'une force de frappe de 419,1 millions (étant donné une dette nette de seulement 91,1 millions d'euros). Toutefois, le groupe se montrera encore plus sélectif, selon Stéphane Boujnah.

Euronext annonce enfin la présentation à venir, en octobre, de son nouveau plan stratégique, qui dévoilera les ambitions chiffrées à horizon 2022.

Guillaume Bayre - ©2019 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur EURONEXT en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.80 % vs +7.79 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat