Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

EURONEXT

ENX - NL0006294274 SRD PEA PEA-PME
83.550 € -1.30 % Temps réel Euronext Paris

Euronext : La voie se dégage pour la reprise de la Bourse d'Oslo par Euronext

lundi 13 mai 2019 à 12h10
Levée d'obstacle à la prise de contrôle par Euronext de la Bourse d'Oslo

(BFM Bourse) - Euronext, qui gère déjà les Bourses d'Amsterdam, Bruxelles, Dublin, Lisbonne et Paris, a remporté une manche décisive face au Nasdaq en vue de la reprise d'Oslo Børs VPS. C'est non seulement la Bourse d'Olso qui devrait enfin tomber dans son escarcelle, mais également un important marché de dérivés de produits de la mer et de services pétroliers ou maritimes.

Le groupe Euronext, constitué notamment à partir de la Bourse de Paris, semble en bonne voie d'ajouter la Bourse norvégienne à son modèle fédérant déjà nombre de marchés européens, aux dépens de l'américain Nasdaq. Le ministère norvégien des Finances a en effet autorisé Euronext à acquérir les titres présentés par différents actionnaires actuels à son offre, ce qui devrait lui conférer le contrôle (au moins 53,1% vu les engagements d'apport reçus) du capital. Saluant le probable succès de l'opération, qui représente la plus grosse acquisition de l'opérateur paneuropéen depuis sa prise d'indépendance par rapport au NYSE, le titre Euronext grimpe de 2% à 61,25 euros.

Déjà virtuellement à la tête d'une majorité du capital d'Oslo Børs, Euronext profite de la décision du ministère des Finances autorisant tant le groupe européen que son concurrent américain Nasdaq à devenir le cas échéant propriétaire de la Bourse norvégienne en acquérant au moins 50% du capital. En réalité, cette décision est une "déception" pour le Nasdaq, qui espérait que le ministère imposerait une condition de détenir au moins les deux tiers du capital.

"Il n'existe pas d'opérateur de marché en Europe dont l'actionnaire majoritaire détienne moins de deux tiers des actions. Nous espérions que les autorités norvégiennes prennent une décision conforme à cette pratique européenne répandue", a indiqué le Nasdaq dans un communiqué.

Dernier obstacle réglementaire passé

Concrètement, le Nasdaq en ayant lancé une OPA concurrente ce celle d'Euronext a obtenu des promesses d'apport représentant 35% du capital d'Oslo Børs VPS, soit juste le pourcent et quelque suffisant pour faire réglementairement échec à son adversaire, et espérer une relance du processus susceptible de tourner cette fois à son avantage.

En accordant son feu vert dès 50% du capital seulement, le ministère permet donc à Euronext de boucler sa prise de contrôle. Le groupe détient effectivement 8,1% et bénéficie d'engagements irrévocables d'actionnaires actuels à lui apporter 45%.

L'autorité de surpervision financière norvégienne ayant déjà donné son feu vert à Euronext le mois dernier, l'avis du ministère constituait le dernier obstacle réglementaire.

Selon UBS, l'acquisition du marché norvégien devrait entraîner une amélioration du bénéfice par action d'Euronext de l'ordre de 13 à 17%, et un succès de son offre amènerait la juste valeur du titre autour de 54 euros (contre un objectif actuel à 49 euros). Le bureau d'études estime toutefois que le marché a déjà largement anticipé ce scénario, expliquant la progression de 19% du cours d'Euronext depuis le début de l'année alors même que les volumes d'échanges au comptant sur les actions, un des piliers de revenus d'Euronext, ont diminué de 15% au cours des quatre premiers mois de l'année. Aussi la banque helvète maintient-elle un avis négatif sur le titre.

Guillaume Bayre - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur EURONEXT en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.20 % vs +41.29 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat