Bourse > Euler hermes group > Euler hermes group : Euler hermes vise plus de 200 millions d'euros de profits
EULER HERMES GROUPEULER HERMES GROUP ELE - FR0004254035ELE - FR0004254035
101.400 € -0.78 % Temps réel Euronext Paris
102.200 €Ouverture : -0.78 %Perf Ouverture : 102.200 €+ Haut : 100.800 €+ Bas :
102.200 €Clôture veille : 12 652Volume : +0.03 %Capi échangé : 4 324 M€Capi. :

Euler hermes group : Euler hermes vise plus de 200 millions d'euros de profits

tradingsat

par Julien Ponthus

PARIS (Reuters) - Euler Hermes vise plus de 200 millions d'euros de résultat net en 2011, une année où la croissance mondiale sera moins vigoureuse que prévu en raison du séisme japonais, a déclaré à Reuters le président du directoire du leader mondial de l'assurance crédit.

La filiale à 68% du groupe allemand Allianz prévoit une décélération de sa performance du premier trimestre où les profits ont augmenté de 58,2% à 75,3 millions d'euros.

"Notre objectif, c'est de faire plus de deux cents millions d'euros à la condition de ne pas avoir de gros sinistres sur les neuf prochains mois", a indiqué Wilfried Verstraete.

Euler Hermes avait annoncé en février un fort rebond de ses résultats annuels à 294 millions d'euros, portés par une chute impressionnante de la sinistralité et dopés par un résultat financier de 123,4 millions d'euros.

Cette performance lui avait permis de reprendre le versement d'un dividende à ses actionnaires, une pratique interrompue lorsque le groupe avait été frappé de plein fouet par la crise financière.

En février le groupe avait dit aussi anticiper de solides performances en 2011, sans plus de précisions.

Le ratio combiné (qui mesure la rentabilité des affaires souscrites en rapportant les coûts des sinistres aux primes perçues) devrait remonter dans le courant de l'année, mais un peu moins que prévu, à 75-80%. Cet indicateur s'élevait au premier trimestre à 75%, après être descendu à 68,7% en 2010.

"Il y a une remontée du ratio combiné qui est la conséquence de l'augmentation de notre appétit-risque depuis mars 2010", a expliqué le président du directoire.

LE SÉISME AU JAPON COÛTERA UN DEMI POINT DE CROISSANCE

Cette politique a eu une retombée positive pour Euler Hermes dont les clients ont apprécié le volontarisme, selon l'analyse qu'en fait l'entreprise.

"Nous avons eu de très bons échos de nos clients sur notre politique risque qui se traduit par la hausse du taux de rétention à 90%", a expliqué Wilfried Verstraete.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 7,6% à 544,1 millions d'euros au premier trimestre et l'assureur-crédit s'attend à une croissance de cet indicateur de 5% à 6% pour l'année.

"Le séisme au Japon va coûter selon nous un demi point de croissance mondiale et en conséquence nous avons revu à la baisse nos prévisions de croissance mondiale", a-t-il ajouté. "Mais le chiffre d'affaires de nos assurés se porte mieux et ces derniers sont un peu plus optimistes qu'il y a six mois."

En novembre dernier, Euler Hermes avait annoncé un plan sur trois ans baptisé "Excellence" pour doper sa croissance et sa rentabilité.

"Les travaux sur le plan Excellence avancent bien cette année et nous estimons pouvoir réaliser des économies de 15 millions d'euros et qui seront réinvestis", a commenté Wilfried Verstraete.

Ce dernier a encore ajouté que cette année ne serait pas celle des grandes manoeuvres sur le terrain des acquisitions.

"Sur la croissance externe nous regardons un certain nombre de dossiers mais il faut pas s'attendre à de grandes annonces cette année", a-t-il dit.

Julien Ponthus, édité par Gilles Guillaume

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI