Bourse > Eramet > Eramet : En repli de 4,5%, un analyste dégrade son conseil
ERAMETERAMET ERA - FR0000131757ERA - FR0000131757
38.870 € +0.70 % Temps réel Euronext Paris
38.580 €Ouverture : +0.75 %Perf Ouverture : 38.920 €+ Haut : 38.380 €+ Bas :
38.600 €Clôture veille : 42 763Volume : +0.16 %Capi échangé : 1 032 M€Capi. :

Eramet : En repli de 4,5%, un analyste dégrade son conseil

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le titre Eramet termine la séance en forte baisse (-4,5%). Les analystes de Société Générale (SG) ont doublement dégradé leur conseil sur l'action du groupe minier et sidérurgique français ce matin, en revenant d'achat à la préconisation de conserver la valeur.

Principaux arguments : 'une restructuration prolongée pour la SLN', alors qu'en outre 'les prix des matières premières pourraient ne pas aider'. L'objectif de cours est également sabré de 30 à 18 euros.

Après avoir rencontré le patron du groupe, Patrick Buffet, dans le cadre d'un 'roadshow', les analystes reviennent notamment sur la Société Le Nickel (SLN), l'une des filiales d'Eramet (détenue à 56%) spécialisée dans le métal en question. En perte opérationnelle, SLN entend économiser 145 millions d'euros d'ici 2018.

Selon SG, la Société Territoriale Calédonienne de Participation Industrielle (STCPI), qui regroupe les provinces de Nouvelle-Calédonie et détient 34% de SLN, est désormais sollicitée elle aussi pour participer au financement du 'plan de sauvetage', 'sachant qu'Eramet a été seul à le financer jusqu'à présent'. L'Etat pourrait lui aussi mettre la main à la poche, pronostique SG.

Que peut-on attendre de l'éventuelle restructuration de SLN ? Toute une série de mesures allant d'une amélioration des conditions de production, notamment du point de vue de l'efficience énergétique et d'autres économies, mais aussi l'éventuel recentrage sur le feronickel, plus intéressant.

Dans la branche Alliages, Erasteel est un sujet de préoccupation pour SG en raison de la “rude concurrence chinoise”, quand du côté du Manganèse, autre grande division d'Eramet, la baisse de la production anticipée (- 8% cette année) devrait contribuer à réduire la surproduction.

Certes, SG se montre confiant dans la capacité d'Eramet à mettre en place son plan d'économies d'un montant global de 360 millions d'euros. Mais les analystes redoutent qu'il ne respecte pas le calendrier prévu et de toute façon, 'seule une amélioration des prix (du nickel, ndlr, non prévue) (est) susceptible d'endiguer les pertes relativement rapidement.'

Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...