Bourse > E.on se > E.on se : Positif, Exane maintient son objectif de 17 euros
E.ON SEE.ON SE E.ON - DE000ENAG999E.ON - DE000ENAG999
8.050 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
8.240 €Clôture veille : -Volume : -Capi échangé : -Capi. :

E.on se : Positif, Exane maintient son objectif de 17 euros

tradingsat

(CercleFinance.com) - Exane BNP Paribas confirme ce matin son conseil positif de 'surperformance' sur l'action du groupe énergétique allemand E.ON, qui ce week-end a annoncé une réorganisation de ses activités aussi 'massive et inattendue' que bienvenue. L'objectif de cours est maintenu à 17 euros.

A la Bourse de Francfort, l'action E.On se tasse de 0,5% à 14,7 euros dans un marché en hausse de 0,4%.

'Est-ce que deux compagnies valent plus qu'une seule ?', s'interrogent les analystes, qui répondent positivement : la nouvelle société qui sera scindée, dans laquelle se concentreront les actifs à problème (génération électrique thermique, négoce, exploration-production) et une bonne partie de a dette, séparera l'ancien E.ON du nouveau.

Cette nouvelle société de cantonnement sera cotée en Bourse en 2016 et la majorité de son capital sera retournée aux actionnaires actuels d'E.ON. Le futur E.ON, lui, sera focalisé sur 'les activités de croissance' (énergies renouvelables, réseaux, consommateurs). Bref, pour Exane, par cette décision, le management d'E.ON a pris à bras le corps le problème structurel des activités peu performantes qui pénalisent le groupe.

Les analystes reconnaissent que cette opération ne créera pas de valeur pour l'actionnaire, l'actuelle structure d'E.ON ne comprenant pas de décote de holding, mais qu'elle simplifiera la valorisation des deux branches.

L'un des risques est que l'opération donne naissance à deux sociétés lourdement endettées mais d'ici 2016, l'essentiel de l'incertitude liée à l'exposition du groupe à l'énergie nucléaire devrait être levé.

Enfin, Exane ne pense pas que cette transformation fera des émules, du moins à court terme. RWE a rejeté cette hypothèse et GDF Suez, s'il en avait la volonté, ferait probablement face à de fortes réticences des syndicats de salariés.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...