Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

EIFFAGE

FGR - FR0000130452 SRD PEA PEA-PME
84.360 € +1.88 % Temps réel Euronext Paris

Eiffage : Le tribunal de commerce renvoie l'audience au 6 septembre

jeudi 28 juin 2007 à 15h52
BFM Bourse

(BFM Bourse) - Le tribunal de commerce de Nanterre a renvoyé jeudi au 6 septembre l'audience dans l'affaire opposant les groupes de BTP espagnol Sacyr et français Eiffage, rapportent Les Echos. De source proche du dossier, le tribunal a demandé aux avocats des deux parties de revoir leurs conclusions à la lumière du récent avis de l'Autorité française des marchés financiers (AMF).

L'AMF a rendu mardi soir son jugement sur l'OPA de l'espagnol Sacyr sur Eiffage. Le régulateur boursier a estimé que l'offre du groupe de BTP espagnol (12 actions Sacyr Vallehermoso contre 5 actions Eiffage) n'est pas conforme à la réglementation française. Le régulateur boursier a surtout conclu à l'existence d'une action de concert entre le groupe Sacyr et au mois 6 autres actionnaires espagnols d'Eiffage. Par cette décision, l'AMF contraint Sacyr a déposer une offre publique obligatoire avec une option en cash à un prix au moins équivalent au prix le plus élevé payé par l'initiateur, soit 127.3 euros. Sacyr a décidé de faire appel de la décision de l'AMF.

Puis Grupo Rayet a vu mercredi sa demande de suspension des effets de l'assemblée générale d'Eiffage rejetée par la Cour d'Appel de Versailles. Celle-ci a condamné le groupe espagnol à verser 6.000 euros à Eiffage. Lors de l'assemblée générale d'Eiffage du 18 avril dernier, Grupo Rayet, détenteur de 4.2% du capital d'Eiffage, s'était vu privé de ses droits de vote ainsi que 88 autres actionnaires espagnols, accusés par Eiffage d'avoir agi de concert avec Sacyr.

Aujourd'hui, Sacyr a fait savoir qu'il comptait utiliser tous les recours juridiques possibles pour prendre le contrôle d'Eiffage, et qu'en définitive il aurait de toutes façons les moyens de lancer une offre sur Eiffage.

Selon Exane BNP Paribas, le temps peut jouer en faveur de Sacyr, qui pourrait profiter de ce délai pour rassembler les fonds additionnels nécessaires au lancement d'une offre sur Eiffage, via l'introduction en bourse de sa filiale Itinere notamment. Mais de nouvelles informations sur l'action concertée de Sacyr risquent aussi de réduire les chances du groupe espagnol devant un tribunal. C'est pourquoi le temps peut également être l'allié de l'AMF et d'Eiffage, qui pourront ainsi consolider leur dossier contre Sacyr.

©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur EIFFAGE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+329.30 % vs +12.83 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat