Bourse > Eiffage > Eiffage : Forte hausse du résultat net part du groupe au 1S
EIFFAGEEIFFAGE FGR - FR0000130452FGR - FR0000130452
80.840 € -1.80 % Temps réel Euronext Paris
82.400 €Ouverture : -1.89 %Perf Ouverture : 82.520 €+ Haut : 80.500 €+ Bas :
82.320 €Clôture veille : 311 211Volume : +0.32 %Capi échangé : 7 923 M€Capi. :

Eiffage : Forte hausse du résultat net part du groupe au 1S

tradingsat

(CercleFinance.com) - Eiffage a dévoilé après Bourse ses comptes du premier semestre, marqués par un bond du résultat net part du groupe de 17,2% à 68 millions d'euros et par une hausse de 7,3% du résultat opérationnel courant à 556 millions d'euros, soit une marge opérationnelle en croissance de 60 points de base en glissement annuel à 8,5%.

Déjà publié, le chiffre d'affaires a, lui, reculé de 0,2% à environ 6,5 milliards d'euros. 'Dans les métiers de Travaux en France, le chiffre d'affaires est en repli de 1 %, l'activité du deuxième trimestre ayant été affectée par une activité traditionnellement moindre au sortir d'élections municipales', a rappelé le groupe de BTP, alors que dans la Construction l'activité est au contraire en hausse de 4,4 %, 'particulièrement soutenue en France (où la commercialisation de logements est toujours dynamique), de même qu'en Europe, principalement en Pologne'.

Et Eiffage de poursuivre: 'dans les Travaux Publics, les revenus sont en diminution de 1,1 %, en léger retrait en France, mais en progression en Europe, en dépit de la faiblesse persistante de la commande publique en Espagne.'

Concernant les Concessions, le chiffre d'affaires d'APRR s'est en revanche inscrit en hausse de 2,8 %, porté par l'augmentation du trafic de 2%. Au global, les Concessions ont enregistré une croissance solide de 3,4 %.

L'endettement financier net, hors juste valeur de la dette CNA et des swaps, s'est pour sa part établi à 12,6 milliards d'euros, en baisse de 595 millions d'euros sur 12 mois et stable depuis le 1er janvier, ce malgré l'augmentation saisonnière du besoin en fonds de roulement des activités de travaux (431 millions d'euros pour 639 millions d'euros au 1er semestre 2013).

Autre bonne nouvelle : soutenu par la concrétisation de plusieurs grands projets ciblés durant les six premiers mois de l'exercice en cours, le carnet de commandes a augmenté de 4,8% depuis le début de l'année pour s'élever à 12,3 milliards d'euros.

Le Groupe prévoit pour 2014 un chiffre d'affaires en légère croissance, une nouvelle progression de son ROC et de son RNPG ainsi que la baisse de son endettement net.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI