Bourse > Eiffage > Eiffage : Crédit suisse ne vise plus que 21 euros
EIFFAGEEIFFAGE FGR - FR0000130452FGR - FR0000130452
78.020 € +0.55 % Temps réel Euronext Paris
77.270 €Ouverture : +0.97 %Perf Ouverture : 78.020 €+ Haut : 77.260 €+ Bas :
77.590 €Clôture veille : 298 256Volume : +0.31 %Capi échangé : 7 418 M€Capi. :

Eiffage : Crédit suisse ne vise plus que 21 euros

tradingsat

(CercleFinance.com) - Crédit Suisse a mis à jour son conseil sur le titre du groupe français de BTP et de concessions Eiffage. Si son opinion sur l'action reste de 'sous-performance', l'objectif de cours est abaissé de 25 à 21 euros après une révision des projections bénéficiaires. En Bourse de Paris ce matin, l'action Eiffage progresse cependant de 0,7% à 18 euros

Les analystes ont effectivement réduit leurs prévisions dans le domaine du BTP 'en raison de perspectives de croissance plus faibles qu'initialement prévu et de possibles réductions de dépenses en France'. Le chiffre d'affaires du 'Contracting', le pôle BTP d'Eiffage, devrait selon Crédit Suisse se tasser de 3% en 2012 avant de gagner 1% en 2013. Par voie de conséquences, les projections de marge opérationnelle sont revues en baisse de 0,3 point de pourcentage pour 2012 à 2,5%, et de 0,2 point en 2013 à 2,7%.

En outre, le besoin en fonds de roulement de la société augmente sensiblement, notamment en raison en raison du ralentissement du Contracting et des délais de paiement des collectivités locales.

Se pose enfin la question du bilan : la dette nette d'Eiffage devrait en 2012 se monter à 7,3 fois son EBITDA (grosso modo l'excédent brut d'exploitation), ce qui est 'significativement supérieur aux groupes comparables comme Vinci'. De surcroît, le groupe devra refinancer en février 2013 un emprunt de 2,7 milliards d'euros d'Eiffarie, structure contrôlée par Eiffage associé à Macquarie détenant les autoroutes APRR. Le prix risque de s'orienter en forte hausse : 'nous estimons que la charge d'intérêts passera de 4,2% en 2011 à 7,5% en 2012', pronostique la note de recherche.

Au final, Crédit Suisse table sur un bénéfice par action Eiffage de 2,22 euros en 2011 et de 2,31 euros en 2012 comme en 2013. A titre de comparaison, le consensus table, lui, sur 2,59 euros cette année et 2,88 euros l'année prochaine. Crédit Suisse craint donc que les prévisions du marché ne s'ajustent en direction des siennes.

'Pour que nous devenions plus positifs sur Eiffage, il faudrait qu'une reprise des marges se matérialise dans le BTP, et que le refinancement d'Eiffarie se passe bien', conclut la note.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés. Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...