Bourse > Deinove > Deinove : Flambée boursière après un 1er brevet d'importance aux Etats-Unis
DEINOVEDEINOVE ALDEI - FR0010879056ALDEI - FR0010879056
2.010 € -1.47 % Temps réel Euronext Paris
2.030 €Ouverture : -0.99 %Perf Ouverture : 2.040 €+ Haut : 2.000 €+ Bas :
2.040 €Clôture veille : 21 094Volume : +0.20 %Capi échangé : 21 M€Capi. :

Deinove : Flambée boursière après un 1er brevet d'importance aux Etats-Unis

(Tradingsat.com) - Deinove s'envole mercredi de plus de 20% (+23,6% à 8,65 euros à 11h40) en tête des plus fortes hausses de tout le marché parisien. La société de biotech industrielle vient de se voir délivrer aux Etats-Unis son premier brevet, dénommé "Bactéries à hautes performances métaboliques".

Ce brevet couvre la méthode de production de biocarburants à partir de matière première cellulosique ou hémicellulosique - composants de la biomasse - par un procédé intégré de dégradation et de fermentation fondé sur les bactéries Deinococcus.

Le groupe annonce également avoir été admis ce mois-ci comme membre de la puissante organisation américaine BIO (Biotechnology Industry Organization), dans la division "Industrie & Environnement".

Association professionnelle la plus représentative de l'industrie biotechnologique au niveau mondial, BIO réunit de nombreuses entreprises du secteur des biotechnologies, mène d'importantes actions de lobbying et organise chaque année des congrès internationaux devenus références dans le domaine.

"Avec la délivrance de ce brevet aux États-Unis, nous affirmons nos avantages compétitifs et renforçons notre capacité à nouer des partenariats avec des industriels américains, comme nous l'avons fait l'an dernier avec le démonstrateur américain MBI. Ce brevet vient appuyer les efforts que nous avons engagés aux Etats-Unis et crédibilise notre approche", a déclaré Emmanuel Petiot, directeur général de Deinove.

"Dans le même temps l’adhésion à l’association BIO nous ouvrira des opportunités accrues de coopération. Nous sommes confiants quant aux perspectives de développement de notre technologie sur ce premier marché mondial", a ajouté le dirigeant.

Dans une récente interview à Tradingsat, Emmanuel Petiot qualifiait de "gigantesque" le marché américain, soulignant qu' "aux Etats-Unis, les besoin de production d’éthanol de deuxième génération, à partir de biomasse industrielle, sont estimés à près de 50 milliards de litres d’ici 2022".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...