Bourse > Deinove > Deinove : Chute après la suspension du programme Deinol dans les biocarburants
DEINOVEDEINOVE ALDEI - FR0010879056ALDEI - FR0010879056
2.010 € -1.47 % Temps réel Euronext Paris
2.030 €Ouverture : -0.99 %Perf Ouverture : 2.040 €+ Haut : 2.000 €+ Bas :
2.040 €Clôture veille : 21 094Volume : +0.20 %Capi échangé : 21 M€Capi. :

Deinove : Chute après la suspension du programme Deinol dans les biocarburants

DeinoveDeinove

(Tradingsat.com) - Deinove plongeait de plus de 10% jeudi matin (-11,3% à 3,14 euros à 10h22) après la publication de ses résultats du premier semestre 2016, marqués par une perte nette de -3,1 millions d'euros, en ligne avec celle enregistrée pour la même période de 2015.

Surtout, la société de biotechnologie qui développe des composés à forte valeur ajoutée à partir de bactéries rares (notamment les déinocoques) annonce un virage stratégique avec l'arrêt du programme Deinol de production de biocarburants à base de biomasse.

Pour justifier sa décision, l'entreprise évoque la cession d'actifs de production de bioéthanol de son partenaire Abengoa et le "contexte actuel qui demeure défavorable au développement des biocarburants de deuxième génération : prix du pétrole bas, désengagement des industriels du secteur, manque de soutien des différents gouvernements".

"Le développement industriel du bioéthanol est suspendu en attendant un éventuel changement du contexte du marché des biocarburants", indique Deinove.

En conséquence, la société va se focaliser sur les marchés à haute valeur ajoutée des caroténoïdes (nutrition et cosmétique) et des antibiotiques (santé humaine).

Les activités de la société Deinobiotics, créée en 2012, spécialisée en recherche et développement de nouveaux antibiotiques et filiale aujourd’hui minoritaire de Deinove, seront donc filialisées à 100%.

"La découverte de nouveaux antibiotiques répond à un besoin médical prioritaire au plan mondial. Peu d’entreprises de biotechnologies peuvent prétendre découvrir de nouvelles classes d’antibiotiques. Les travaux de Deinobiotics, à partir du souchier bactérien de Deinove ont permis d’identifier un premier candidat à très fort potentiel", déclare Emmanuel Petiot, directeur général de Deinove.

Il ajoute : "Les programmes de spécialités de Deinove, notamment Deinochem et les projets en nutrition animale menés avec nos partenaires, avancent conformément à nos attentes, tandis que le marché des biocarburants de deuxième génération est en attente d’une remontée du prix du pétrole".

Le dirigeant évoque les "nombreuses avancées accomplies dans le programme de recherche sur les biocarburants de deuxième génération, "incluant la preuve de concept que le Deinococcus pouvait être un vrai châssis innovant pour la production biologique".

"Cela constitue une formidable base technologique pour notre nouvelle stratégie. Nous avons également bâti une plateforme intégrée d’ingénierie génétique, métabolique et fermentaire de très haut niveau", souligne-t-il.

"Nous allons valoriser ces avancées en nous concentrant sur les applications pour lesquelles le marché existe déjà, notamment les caroténoïdes, dont les applications potentielles en santé, cosmétique et nutrition sont nombreuses et à forte valeur ajoutée", conclut Emmanuel Petiot.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...