Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CELLNOVO

CLNV - FR0012633360 SRD PEA PEA-PME
0.128 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris

Cellnovo : Après la suspension du titre Cellnovo, qui sont les gagnants et les perdants?

jeudi 9 mai 2019 à 16h56
En cessation de paiements, Cellnovo désormais suspendu

(BFM Bourse) - Le titre de la société Cellnovo est suspendu jeudi sur un dernier cours d'un peu moins de 13 centimes -pratiquement un centième de son prix d'introduction- alors que le tribunal de commerce examine la demande de mise en liquidation.

Rien n'indique que la cotation de l'action Cellnovo reprendra maintenant qu'Euronext a enfin suspendu le titre, qui a connu au cours des dernières séances une forte volatilité à la baisse mais aussi à la hausse, en dépit d'une forte présomption que l'entreprise disparaisse.

Dans un communiqué relayé par son agence de presse, la société a fait savoir mercredi soir qu'elle avait demandé cette suspension à l'opérateur boursier "dans le contexte de la demande d’ouverture de la liquidation judiciaire qui sera examinée par le Tribunal de commerce de Paris ce jeudi 9 mai 2019". Une communication devrait être effectuée "dès que possible à l'issue de l'audience".

L'entreprise, à l'origine d'une micro-pompe à insuline connectée, destinée à des patients atteints de diabète de type 1 (insulino-dépendants) désireux de se dispenser des stylos injecteurs, avait annoncé le 21 mars qu'elle ne pourrait déployer son produit à grande échelle cette année en raison d'un manque de fiabilité, entraînant un rejet de la part des distributeurs. Faute de revenus, l'entreprise dont la survie ne dépendait plus que des fonds apportés par un "venture loaner", Kreos Capital, avait alors averti que "de fortes incertitudes affectent son financement à court et moyen terme" et que toutes les options étaient sur la table. Le titre était alors passé de 1,146 à 0,542 euro en une séance.

Le 28 mars, Cellnovo mettait fin à toutes ses activités de production et de commercialisation, sa filiale britannique (détenant les actifs opérationnels) se plaçant sous administration judiciaire. Nouvelle dégringolade pour le titre, de 0,387 à 0,148 euro.

En cessation de paiement depuis fin avril

Moins d'un mois plus tard, le 26 avril, la recherche de repreneurs et/ou de financement initiée avec le soutien d'un conciliateur nommé dans le cadre de la procédure de droit anglais ouverte pour Cellnovo Limited n'ayant pas abouti, la société se déclarait cette fois en cessation de paiements et demandait au Tribunal de commerce de Paris l’ouverture d’une procédure de liquidation judiciaire sans poursuite d’activité. De 0,134 euro, le cours flanchait alors à 0,0416 euro (moins de 5 centimes).

Puis, sans que ni l'AMF, ni Euronext pas plus que la société elle-même ne s'émeuve d'une telle spéculation, le titre avait ensuite alterné des phases de flambée -allant jusqu'à tripler en intraday- et de repli, avant une ultime baisse de 10,49% mercredi.

Parallèlement, le fonds américain Citadel Securities a flairé la bonne affaire en adoptant une position vendeuse (short) sur l'équivalent de 0,59% du capital le 2 mai, augmentée le lendemain jusqu'à 0,9% du capital. Une position short permet de gagner de l'argent à mesure que le cours d'une action baisse. La limite de l'exercice étant une valeur de zéro euro, ce qui risque fort d'arriver si la liquidation se confirme, l'opération -même sur la base d'un cours d'entrée de quelques centimes- pourrait lui permet de gratter quelques milliers d'euros, sans prendre beaucoup de risques.

Des dégâts chez les investisseurs historiques

Inversement, la liquidation de Cellnovo pourrait faire du dégât chez certains des investisseurs historiques, s'ils n'ont pas su se retirer à temps. Selon les déclarations de franchissement de seuil transmises à l'AMF, seul Andera Partners (issu de la reprise d'Edmond de Rothschild Investment Partners par ses managers) a cédé des titres, passant le 2 avril à moins de 10% du capital (9,20% à cette date) puis à moins de 5% (4,91%) le 26 avril.

Le dernier pointage du capital diffusé par la société en 2018, avant l'annonce de ses difficultés, était le suivant :

Il reste possible que des actionnaires détenant moins de 5%, ou que d'autres se soient allégés également sans pour autant franchir de seuil entraînant une obligation de déclaration.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur CELLNOVO en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+330.30 % vs +0.14 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat