Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CATERPILLAR INC

CATR - US1491231015 SRD PEA PEA-PME
122.000 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris

Caterpillar inc : Les grands exportateurs américains réclament une vaste réforme fiscale

mardi 21 février 2017 à 17h39
Les grands exportateurs américains réclament une vaste réforme fiscale

WASHINGTON (Reuters) - Les patrons de 16 grandes entreprises américaines, dont Boeing, Caterpillar et General Electric, ont exhorté le Congrès à réviser en profondeur le code des impôts, pour y inclure la proposition controversée de taxe aux frontières.

Dans une lettre adressée aux chefs de file démocrates et républicains, ils notent que le nouveau système de taxation aux frontières proposé par les républicains rendrait les produits américains plus concurrentiels aux Etats-Unis et à l'étranger en faisant supporter aux produits importés le même niveau de taxes.

La Border Adjustment Tax (BAT) défendue par le chef de la majorité républicaine à la Chambre des Représentants, Paul Ryan, est une taxe aux frontières qui pénaliserait les produits importés tout en exonérant les exportations.

"Si nous ratons cette occasion de revoir en profondeur le code des impôts, il faudra peut-être attendre 30 années pour qu'une nouvelle occasion se présente", écrivent ces chefs d'entreprise dans la lettre que Reuters a pu consulter.

Paul Ryan a proposé de ramener l'impôt sur les sociétés de 35% à 20%, d'imposer une taxe de 20% sur les produits importés et de ne pas inclure le revenu des exportations dans le revenu imposable.

Cette proposition oppose les grandes entreprises américaines qui sont dépendantes des importations, comme les distributeurs et les constructeurs automobiles, à celles qui exportent une bonne partie de leur production et y sont donc favorables.

Un groupe de patrons du secteur de la distribution a rencontré la semaine dernière le président américain Donald Trump et des représentants du Congrès pour plaider contre la taxe aux frontières.

Donald Trump doit présenter sa propre réforme fiscale dans les semaines à venir. Bien que lui-même ait jugé la BAT trop "compliquée", son administration a souligné qu'une taxation des biens en provenance du Mexique pourrait financer le fameux mur qu'il veut ériger le long de la frontière entre les deux pays.

(Ginger Gibson, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Copyright © 2017 Thomson Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur CATERPILLAR INC en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.90 % vs +34.35 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat