Bourse > Catering intl sces > Catering intl sces : Portzamparc reste acheteur
CATERING INTL SCESCATERING INTL SCES CTRG - FR0000064446 CTRG - FR0000064446   SRD PEA PEA-PME
15.030 € +0.20 % Temps réel Euronext Paris
14.950 €Ouverture : +0.54 %Perf Ouverture : 15.080 €+ Haut : 14.850 €+ Bas :
15.000 €Clôture veille : 16 450Volume : +0.20 %Capi échangé : 121 M€Capi. :

Catering intl sces : Portzamparc reste acheteur

tradingsat

(CercleFinance.com) - Portzamparc a reconduit son opinion 'acheter' avec un objectif de cours de 25,6 euros sur CIS après la publication des comptes annuels du groupe.

Ce dernier a renforcé l'an passé sa présence en Afrique, qui représente désormais 60% des revenus totaux et 'devrait continuer à être un atout majeur', estime le broker nantais, qui précise que 'les contrats régulièrement signés en Algérie et les développements enregistrés au Mozambique, au Tchad et en RDC notamment vont permettre à CIS de délivrer en 2015 une croissance soutenue dans cette zone'.

La contribution de la zone Moyen-Orient (seulement 1% du chiffres d'affaires 2014) devrait, elle, significativement progresser dès 2015 à la faveur d'un partenariat structurant avec Zamil mis en place en Arabie Saoudite.

Suite au changement de management dans la filiale brésilienne et à sa recapitalisation, des mesures ont par ailleurs été engagées pour renouer avec la rentabilité, dont un contrôle plus rigoureux de la masse salariale (1.000 collaborateurs), une diversification de la clientèle auprès de donneurs d'ordres privés hors Petrobras (SBM Offshore etc.), une renégociation des contrats déficitaires avec Petrobras (processus en voie d'achèvement), une amélioration de la réactivité lors des avertissements clients avant pénalités et une maîtrise plus rigoureuse des coûts sur les plateformes offshore.

En termes de croissance externe, des acquisitions sont possibles, mais toujours de taille limitée, poursuit l'intermédiaire, qui souligne que 'le potentiel de développement de la cible, sa présence géographique ou auprès de clients majeurs et le caractère relutif de l'opération seront les critères retenus'.

Le contexte pétrolier affecte peu le groupe à ce stade, les projets sont toujours en cours en dépit d'une pression sur les prix et de réduction d'effectifs sur certains, et la concurrence des grands acteurs internationaux (Sodexo, Compass) semble moins présente, ces groupes se focalisant sur leur coeur de métier et étant plus sélectifs sur leur développement des bases-vie dans les pays émergents, ajoute Portzamparc pour justifier son optimisme sur la valeur.

Au bout du compte, 'le premier semestre 2015 devrait marquer le début d'une nouvelle phase de croissance', résume le courtier.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...