Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CATANA GROUP

CATG - FR0010193052 SRD PEA PEA-PME
3.440 € -3.51 % Temps réel Euronext Paris

Catana group : Les ventes de bateaux de croisière Catana ont battu de nouveaux records sur un an

mardi 15 décembre 2020 à 15h42
Le spécialiste des catamarans brille à nouveau en Bourse

(BFM Bourse) - Après un exercice 2018/2019 record, où Catana avait triplé ses bénéfices, le constructeur de catamarans a largement préservé sa rentabilité en 2019/2020 malgré l'effet de la crise sanitaire. Le marché applaudit.

Malgré la crise du coronavirus, qui a significativement réduit l'activité d'une majorité d'acteurs du marché des bateaux multicoques, Catana Group a gardé le cap de la croissance et maintenu une forte génération de cash-flow lors de l'exercice 2019/2020, clos fin août.

Les confinements décidés mondialement à partir de mars 2020, ont gelé l’ensemble de la chaîne économique des navires de croisière, réduisant presque à néant l’activité des loueurs professionnels et privant les constructeurs de capacité de production jusqu'à début juin.

Chez Catana, les perturbations de la production ont provoqué une perte d'activité de près de 30 millions d'euros par rapport aux prévisions pré-Covid (équivalent au quart du chiffre d'affaires que le groupe de Canet-en-Roussillon espérait réaliser sur l'exercice). Mais malgré cela, le groupe a tout de même enregistré une croissance de son chiffre d'affaires global (+6,7% sur un an) à 82,6 millions d'euros (contre 77,4 millions d'euros sur l'exercice 2018/2019).

Les ventes de bateaux neufs, qui représentent désormais les neuf dixièmes de l'activité, ont ainsi progressé de 11% pour atteindre 74 millions d'euros, un nouveau record pour l'entreprise. C'est pratiquement deux fois plus en deux ans.

L'arrêt contraint et soudain des chaînes de fabrication a néanmoins provoqué un manque à gagner au niveau du résultat opérationnel d'au moins 3 millions d'euros, calcule le groupe, dans la mesure où bon nombre de frais fixes avaient été engagés pour faire face aux accélérations de cadence industrielle prévues, même si le modèle opérationnel flexible a permis d'amortir le choc.

Des coûts supplémentaires liés à la crise sanitaire

Fortement perturbé dans sa structure de coûts par la violence de la crise, avec ce manque à gagner et des coûts d’exploitation nettement supérieurs du fait des mesures sanitaires plombant la productivité (mise en place généralisée des 2x8 pour diminuer l’effectif présent en même temps, heures supplémentaires, mise en place des mesures barrières...) le résultat opérationnel est néanmoins resté largement positif à 6,8 millions d'euros (soit 8% du chiffre d'affaires), contre 7,8 millions d'euros en 2018/2019.

Le résultat net part du groupe a de son côté atteint 5,7 millions d'euros (6,9% du chiffre d’affaires) confirmant selon Catana "la robustesse du modèle de rentabilité du groupe".

Parallèlement, l'ex-Poncin Yachts a décidé de maintenir le rythme de développement de ses gammes Bali et Catana, pour proposer dans un marché aux contours remanié par la crise des gammes encore plus innovantes et récentes. Par ailleurs, les investissements industriels à Canet-en-Roussillon et en Tunisie ont été poursuivis, afin d’optimiser les capacités et les performances industrielles, ce qui devrait se traduire pour l'exercice débuté en septembre par d’importants gains de productivité.

Des loueurs particulièrement affectés

Dans un marché dans lequel le secteur de la location, mis à mal par la crise, reste important, la direction souligne que la prudence doit rester de mise pour le nouvel exercice, d’autant que les loueurs ont été affectés dans leurs capacités de financement et ne disposent pas encore aujourd’hui d’une visibilité suffisante pour le printemps et l’été prochains. L’annulation de la quasi-totalité des salons nautiques de l’automne et de l’hiver à travers le monde ajoute à la complexité actuelle observée.

Cependant, Catana Group n’en reste pas moins "très actif commercialement avec l’organisation de nombreuses expositions privées en France et à travers le reste du monde via son réseau d’agents, l’objectif affiché étant de croître significativement sur le marché des particuliers".

À ce jour, le constructeur dispose d’un carnet de commandes de bateaux neufs de 76 millions d'euros (supérieur donc à la totalité de la facturation de l’exercice écoulé). La prévision d’activité pour la totalité de l’exercice fait donc d’ores et déjà état d'une hausse de 15% au minimum "avec une profitabilité significativement supérieure, sous réserve évidemment qu’aucune interdiction administrative pour raisons sanitaires, n’intervienne d’ici la fin de l’exercice".

"Disposant d’une structure financière solide, Catana Group peut poursuivre et accentuer son modèle de développement innovant et ambitionner de sortir renforcé de cette crise", affirme la société. Un message bien reçu par les investisseurs, qui se portent en masse à l'achat sur le titre. Vers 15h00, le titre gagne 12,50% à 3,10 euros. Soit un plus haut depuis début mars dernier, mais encore nettement en-deçà du sommet historique proche de 4,50 euros atteint début 2020.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur CATANA GROUP en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+322.30 % vs +17.28 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat