Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CASINO GUICHARD

CO - FR0000125585 SRD PEA PEA-PME
33.220 € +2.06 % Temps réel Euronext Paris

Casino guichard : L'e-commerce, le drive et la prise des repas à domicile ont dopé les ventes de Casino

vendredi 24 avril 2020 à 11h31

(BFM Bourse) - Passé la vague d'achats de précaution, le confinement oblige les Français à prendre leurs repas à domicile, entraînant une progression sans précédent des achats dans les magasins de détail alimentaire. Casino affiche ainsi une hausse de près de 8% de son chiffre d'affaires sur le trimestre. Confirmant sa surperformance depuis le début de l'année, l'action progresse vendredi matin à rebours de la vive correction du CAC 40.

Dans des marchés d'actions portés par les politiques monétaires accommodantes, les valeurs liées à l'agroalimentaire n'avaient depuis une décennie pas vraiment eu l'occasion de démontrer leurs qualités défensives. La crise sanitaire exceptionnelle que nous vivons en offre toutefois un rappel spectaculaire, comme le démontre le chiffre d'affaires publié jeudi soir par Casino Guichard-Perrachon. Au cours des dernières semaines, le groupe a vu ses ventes bondir de près de 24% dans ses enseignes Franprix, Supermarchés Casino et ses magasins de proximité, ce qui a porté à 7,9% le taux de croissance à l'échelle du trimestre.

En réaction, le titre Casino parvient à inscrire une évolution positive (+0,42% à 36 euros vers 10h50) alors même que l'ensemble du marché parisien reflue significativement (-1,4%). Depuis le début de l'année, Casino se comporte d'ailleurs nettement mieux que le CAC 40, surperformant ce dernier de près de 10 points de pourcentage.

L'épidémie du Covid-19, bouleversant l’ensemble des géographies et activités, est bien évidemment l'événement marquant du premier trimestre avec "une hausse sans précédent de la demande adressée à la grande distribution alimentaire", observe Casino, dont les magasins par leur typologie (proximité, magasins urbains, e-commerce plutôt qu'hypermarchés) sont particulièrement sollicités.

20.000 commandes par jour en "click & collect" et en drive

Casino a pris comme ses pairs un ensemble de mesures spécifiques de façon à répondre à sa mission essentielle - sécuriser l’approvisionnement alimentaire des populations- tout en protégeant ses employés, ses clients et en adaptant ses services à des besoins spécifiques .Par exemple en systématisant les gestes barrière en magasins, en accélérant l’encaissement automatique (45% en hypermarchés et 36% en supermarchés en février-mars), ou encore en augmentant ses capacités de livraison à domicile ("click & collect" et drive) avec un rythme triplé à 20.000 commandes par jour.

En France, les formats urbains, de proximité et l'e-commerce, qui constituent aujourd'hui le cœur du modèle d’affaires de Casino, sont particulièrement sollicités depuis mi-mars. Dans les enseignes alimentaires, la croissance s’établit sur les quatre dernières semaines à +9% (+12% hors hypermarchés) tandis que Cdiscount enregistre depuis le 1er avril une hausse de +40% du volumes de ventes (dont +19% sur les ventes en propre et +69% sur la marketplace). Au-delà de l’effet de stockage initial, cette croissance s’explique par un déplacement de la consommation alimentaire vers la consommation à domicile, indique Casino.

La croissance sur les quatre dernières semaines atteint ainsi +24% en moyenne chez Franprix, les Supermarchés Casino, et la Proximité, qui font face à l’afflux de nouveaux clients, et une croissance à trois chiffres de l’e-commerce alimentaire, en particulier la livraison à domicile de Monoprix (via Monoprix.fr et le partenariat avec Amazon Prime Now). Sur l'ensemble des trois premier mois, les ventes en France s’établissent à 3,885 milliards d'euros, en croissance de 5,8% en données comparable.

Les marges s'envolent

Cette croissance s’accompagne d’une progression de la rentabilité, sous l’effet de la croissance de la progression de la quote-part des ventes via la marketplace (Casino récupérant une commission sur les ventes de tiers sans avoir à supporter de charges supplémentaires) à plus de 50% des ventes réalisées au travers de CDiscount sur le mois d’avril et d’une progression (de +9,9 points !) de la marge sur les ventes en propre portée par l’amélioration du mix produit.

Ainsi l'Ebitda du périmètre France (Cdiscount inclus) progresse de 67 millions d'euros par rapport au premier trimestre 2019, en lien notamment avec l’activité additionnelle depuis mi-mars. Sur 12 mois glissants, l’Ebitda de ce périmètre s’établit ainsi à 1,602 milliards d'euros (948 millions nets des loyers versés).

Le chiffre d’affaires des activités de Casino en Amérique Latine (GPA Food et Éxito) est en hausse de 8,5% en comparable et de 14% en organique ce trimestre, à 3,96 milliard d'euros, marqué par une accélération des ventes sur les deux dernières semaines de mars dans l’ensemble des formats du fait là aussi de l’épidémie de Covid-19. Le groupe réaffirme son plan d’expansion, de rénovation et de conversion de magasins au Brésil, mais prévient que le calendrier sera ajusté en fonction de l'évolution de la crise sanitaire.

Le chiffre d'affaires consolidé du trimestre atteint ainsi 8,294 milliard d'euros, en croissance comparable de 6,4%, là où les analystes recensés par Factset anticipaient en moyenne 8,15 milliards d'euros.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur CASINO GUICHARD en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+308.90 % vs +1.57 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat