Bourse > Carrefour > Carrefour : Aurel bgc n'y croit toujours pas
CARREFOURCARREFOUR CA - FR0000120172CA - FR0000120172
20.955 € -1.67 % Temps réel Euronext Paris
21.315 €Ouverture : -1.69 %Perf Ouverture : 21.405 €+ Haut : 20.950 €+ Bas :
21.310 €Clôture veille : 1 644 160Volume : +0.21 %Capi échangé : 16 233 M€Capi. :

Carrefour : Aurel bgc n'y croit toujours pas

tradingsat

(CercleFinance.com) - Aurel BGC revient ce matin sur le dossier Carrefour après l'annonce de la cession de sa participation dans Altis et le lancement d'une OPA/OPE sur Guyenne et Gascogne. Selon les analystes, il ne s'agit que d'une opération “défensive” qui n'affecte pas leur conseil de “vendre” la valeur ni l'objectif de cours de 15 euros. En Bourse de Paris, l'action Carrefour reste sans direction ce matin à 17,5 euros.

Ainsi donc, Carrefour a d'abord cédé sa participation de 50% dans la coentreprise Altis, dont le solde du capital est détenu par l'espagnol Eroski. Le prix payé, soit 153 millions d'euros, correspond à 67% du chiffre d'affaires et se compare à une attente d'au mieux 200 millions d'euros, selon les spécialistes.

Le produit de cette cession sera utilisé pour mener une OPA sur Guyenne et Gascogne à 74,25 euros par titre, assortie à titre subsidiaire d'une OPE à raison de 3,9 titres Carrefour par action Guyenne et Gascogne, cette dernière étant plafonnée à 75% du capital.

Selon Aurel BGC, cette offre valorise Guyenne et Gascogne 493 millions d'euros pour l'OPA et 460 millions pour l'OPE, soit 20 fois ses bénéfices 2011 et 75% de son chiffre d'affaires. Des niveaux jugés 'plutôt satisfaisants dans l'environnement actuel de marché et qui tiennent en partie compte de la spéculation récurrente sur le titre Guyenne et Gascogne'.

Au final, calculent les spécialistes, Carrefour devra débourser un peu moins de 100 millions d'euros en cash pour mener cette offre, qui serait légèrement dilutive sur le bénéfice par action attendu en 2012.

“Ces opérations forcées sont avant tout défensives et laissent partir le franchisé Altis chez Intermarché”, commentent les spécialistes, qui ajoutent que la dette nette de Carrefour sera en outre alourdie de 100 millions d'euros alors que le ratio dette/nette fonds propres est déjà de 110%. L'opinion vendeuse est donc maintenue.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés. Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI