Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CARMAT

ALCAR - FR0010907956 SRD PEA PEA-PME
28.700 € +0.53 % Temps réel Euronext Paris

Carmat : L'action Carmat s'envole, alors que son cœur artificiel va être vendu en Europe en 2021

jeudi 24 décembre 2020 à 10h26
Carmat s'envole au plus haut depuis fin 2016 en Bourse

(BFM Bourse) - Suspendue mercredi, la cotation du titre Carmat a repris sur un bond de 46% jeudi, à l'ouverture des échanges. La société biotechnologique, dont le cœur artificiel va pouvoir être commercialisé à compter du printemps 2021, atteint ainsi un sommet depuis décembre 2016 en Bourse.

L'obtention de la certification européenne pour son cœur artificiel propulse le titre Carmat à un niveau inédit depuis fin 2016. Après avoir ouvert en hausse de 46% à 36 euros, le titre de la medtech yvelinoise affiche toujours un gain de 29,6% à 31,06 euros, ce qui le ramène à un niveau qu'il n'avait plus atteint depuis fin novembre 2016. La valorisation boursière du groupe se rapproche ainsi des 400 millions d'euros, à la faveur d'une flambée de 85% depuis le 1er janvier.

Le bond enregistré ce jour intervient alors que la société attendait le marquage CE depuis près de 10 ans. Cela peut sembler une éternité mais, pour un dispositif médical d'une telle complexité, "c'est un record", a déclaré Stéphane Piat, directeur général de l'entreprise française qui était invité sur le plateau de Good Morning Business jeudi matin.

Ce précieux sésame va permettre à Carmat de commercialiser son système de cœur artificiel total dans tous les pays qui reconnaissent cette certification, ce qui inclue tous les pays de l'Union Européenne. "On entre dans la seconde phase, celle du développement de la thérapie, on va pouvoir utiliser le produit en dehors des études cliniques (...) et créer un business", se réjouit son directeur général.

Une commercialisation en Europe et aux Etats-Unis en 2021

Et Stéphane Piat de poursuivre en expliquant que, concrètement, la production va désormais monter en puissance avec comme objectif une commercialisation en Europe (au deuxième trimestre) et aux Etats-Unis en 2021. "La production est l'étape la plus importante et la plus complexe. À chaque fois que vous passez du prototypage à une production plus importante, en dispositif médical, il y a toujours des problèmes. On est prêts maintenant à augmenter la production à partir de janvier, nos "process" sont robustes", développe le dirigeant.

Cette montée en charge pourrait néanmoins être ralentie par les difficultés des fournisseurs de Carmat qui sont majoritairement issus du monde de l'aéronautique. La société est d'ailleurs née de la rencontre, dans les années 1990, du professeur Alain Carpentier et de Jean-Luc Lagardère (alors président de la société Matra Défense). Le nom du groupe, Carmat, est ainsi la contraction de Carpentier et Matra.

Stéphane Piat souhaite désormais que le groupe "renforce sa base fournisseurs (...) il va falloir qu'on s'éloigne des fournisseurs de l'aéronautique" en s'orientant vers des fournisseurs médicaux notamment, a-t-il indiqué sur Good Morning Business.

Enfin, côté commercialisation, le dirigeant affirme avoir déjà fixé un prix pour son cœur artificiel en Europe et aux Etats-Unis. "On l'a testé et ça se passe bien" affirme Stéphane Piat, qui précise d'ailleurs que le groupe pratiquera un tarif unique dans l'ensemble des pays de l'UE.

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur CARMAT en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+320.30 % vs +16.33 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat