Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

BNP PARIBAS ACT.A

BNP - FR0000131104 SRD PEA PEA-PME
52.310 € -0.13 % Temps réel Euronext Paris

Bnp paribas act.a : Les risques pays contaminent les banques

vendredi 5 février 2010 à 12h23
Les risques pays contaminent les banques

(BFM Bourse) - Le secteur financier continue d'évoluer sous pression vendredi, comme d'ailleurs la quasi-totalité de la cote parisienne. Face aux inquiétudes grandissantes sur l'état des finances publiques de la Grèce, du Portugal, et même de l'Espagne, les investisseurs coupent à la hâte les positions prises dans l'optique d'une reprise économique.

Après une chute de 2,75% hier, le Cac 40 cède 2,2% supplémentaires à mi-séance. Lanterne rouge et toujours très corrélé aux marchés actions, l'assureur Axa perd plus de 4,4% à 14,5 euros. Crédit Agricole, bien implanté en Grèce via sa filiale locale Emporiki, subit le plus lourd repli des bancaires à mi-séance.

Mais, BNP Paribas (-3,8% à 47,9 euros), Société Générale (-2,8% à 38,9 euros), et Dexia (-3,8% à 4,08 euros) ne s'en tirent pas beaucoup mieux. Hors Cac 40, Natixis chute de 4,6% à 3,2 euros.

« Plus que le marché des obligations d'État, c'est celui des CDS [credit default swap, ndlr] cotant le risque souverain qui reflète le mieux les craintes des investisseurs quant à la perte de contrôle possible des finances publiques par les autorités politiques de certains pays », commente vendredi Oddo.

Le « CDS » du Portugal a grimpé hier de 32 points, à 226 points, celui de l'Espagne est monté à 162 points, des niveaux sans commune mesure toutefois avec les 415 points atteints par le CDS grec... Si bien que l'on arrive aujourd'hui à une situation où ces assurances qui prémunissent contre le risque de défaut des pays de la zone Euro se négocient plus chers que les produits équivalents pour les entreprises américaines !

Dans ce contexte d'aversion au risque pays, la grande défiance des investisseurs à l'égard des banques ne surprend pas. « Les évolutions des CDS des banques retranscrivent elles aussi ce mouvement de réévaluation du risque pays [...] dans la mesure où les banques sont exposées au marché des obligations d'État de leur pays d'origine qu'elles portent notamment en collatéral auprès de la banque centrale européenne », explique Oddo.

©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur BNP PARIBAS ACT.A en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.70 % vs +27.69 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat