Bourse > Bnp paribas act.a > Bnp paribas act.a : Les marchés euphoriques après l'accord des banques centrales
BNP PARIBAS ACT.ABNP PARIBAS ACT.A BNP - FR0000131104BNP - FR0000131104
63.640 € -1.01 % Temps réel Euronext Paris
64.180 €Ouverture : -0.84 %Perf Ouverture : 64.520 €+ Haut : 63.310 €+ Bas :
64.290 €Clôture veille : 4 642 760Volume : +0.37 %Capi échangé : 79 450 M€Capi. :

Bnp paribas act.a : Les marchés euphoriques après l'accord des banques centrales

Les marchés euphoriques après l'accord des banques centralesLes marchés euphoriques après l'accord des banques centrales

(Tradingsat.com) - Les Bourses européennes accélèrent à la hausse mercredi après l'annonce de mesures coordonnées de la part des principales banques centrales afin d'améliorer la liquidité du système financier mondial. La Banque du Canada, la Banque d'Angleterre, la Banque du Japon, la Banque centrale européenne, la Fed ainsi que la Banque nationale suisse ont décidé de s'unir dans le but de "calmer les tensions sur les marchés financiers et ainsi d'atténuer les effets de telles tensions sur l'offre de crédit aux ménages et aux entreprises, et par conséquence de stimuler l'activité économique", selon un communiqué de la BCE publié en début d'après-midi.

A la Bourse de Paris, l'indice CAC 40 flambe de 4,2% à 3 153 points, soutenu par les valeurs financières, AXA en tête (+7%). Crédit Agricole, BNP Paribas et Société Générale grimpent de près de 6%. Un sentiment de soulagement partagé par les autres places financières européennes, à l'image de Francfort (+4,3%), Milan (+3,7%), Madrid (+3,3%) et Bruxelles (+2,5%). Le FTSE 100 bondit quant à lui de 2,8% à Londres. L'euphorie des Bourses est cependant alimentée par les bons chiffres du chômage qui sont sortis aux Etats-Unis. Selon ADP, le nombre de créations d'emplois dans le secteur privé a augmenté plus fortement que prévu en novembre, à +206 000, contre +130 000 le mois précédent.

Concrètement, les banques centrales ont convenu à partir de ce lundi 5 décembre de faciliter et étendre jusqu'en février 2013 les échange de devises entre elles (swap), ainsi que, pour certaines, de poursuivre leurs opérations de refinancement sur trois mois jusqu'à nouvel ordre.

Ces mesures choc qui sont de nature à rassurer les investisseurs en pleine crise des dettes souveraines éclipsent l'avertissement lancé plus tôt par Standard & Poor's. L'agence de notation a dégradé hier soir la note de 15 grandes banques aux Etats-Unis et en Europe à la suite d'une importante révision de ses critères de notation. Parmi elles figurent JPMorgan Chase, Bank of America, Citigroup, Wells Fargo, Goldman Sachs, Morgan Stanley, Barclays, HSBC, Royal Bank of Scotland et UBS. Elles ont toutes été dégradées d'un cran.

S&P a cependant laissé inchangée la note de 20 banques et a relevé celle de Bank of China et China Construction Bank. Au total, l'agence américaine a revu la situation de 37 des principales banques mondiales. Elle a notamment confirmé les notes de BNP Paribas ("AA-" avec perspective "Stable"), de Société Générale ("A+"/perspective "Stable") et de Crédit Agricole ("A+"/perspective "Stable").


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI