Bourse > Bnp paribas act.a > Bnp paribas act.a : Fitch place les notes des banques françaises sous surveillance négative
BNP PARIBAS ACT.ABNP PARIBAS ACT.A BNP - FR0000131104BNP - FR0000131104
63.640 € -1.01 % Temps réel Euronext Paris
64.180 €Ouverture : -0.84 %Perf Ouverture : 64.520 €+ Haut : 63.310 €+ Bas :
64.290 €Clôture veille : 4 642 760Volume : +0.37 %Capi échangé : 79 450 M€Capi. :

Bnp paribas act.a : Fitch place les notes des banques françaises sous surveillance négative

tradingsat

(Tradingsat.com) - FitchRatings a placé jeudi soir sous surveillance avec implication négative les notes de viabilité de BNP Paribas ('aa'), du Crédit Agricole ('aa-') et de Société Générale ('a+').

De même, l'agence de notation a placé sous surveillance avec implication négative les notes de défaut émetteur de BNP Paribas ('AA-'), Crédit Agricole ('AA-), et du Crédit Mutuel ('AA-'). La note de long terme de Société Générale ('A+') est confirmée, ainsi que les notes à court terme ('F1+') des quatres banques.

Ces mises sous surveillance interviennent dans le cadre d'une évaluation générale par Fitch des notes de plus grandes institutions bancaires dans le monde, l'agence ayant entrepris un examen des grandes banques les mieux notées dans son portefeuille européen.

Fitch précise que la phase de surveillance négative devrait être de courte durée. Les éventuels abaissements de note de viabilité né dépasseront pas deux crans au maximum. Tandis que les éventuelles dégradations de note de long terme ne pourront excéder un cran, le niveau minimal des grandes banques françaises étant de 'A+'.

S'agissant de la Société Générale et BNP Paribas, Fitch souligne que le modèle de banque universelle mondiale de ces deux établissements est "particulièrement sensible aux défis accrus auxquels les marchés financiers sont confrontés".

"Ces défis résultent d'une myriade de changements dans la régulation ainsi que des développements économiques, en particulier dans la zone euro", explique l'agence.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI