Bourse > Bnp paribas act.a > Bnp paribas act.a : Enquêtes internes sur de possibles transactions avec l'iran
BNP PARIBAS ACT.ABNP PARIBAS ACT.A BNP - FR0000131104BNP - FR0000131104
65.900 € +1.12 % Temps réel Euronext Paris
65.200 €Ouverture : +1.07 %Perf Ouverture : 65.900 €+ Haut : 65.120 €+ Bas :
65.170 €Clôture veille : 3 087 150Volume : +0.25 %Capi échangé : 82 272 M€Capi. :

Bnp paribas act.a : Enquêtes internes sur de possibles transactions avec l'iran

tradingsat

(Tradingsat.com) - BNP Paribas et Crédit agricole mèneraient actuellement des enquêtes internes sur certains paiements effectués en dollars américains, rapportent aujourd'hui Les Echos, citant des informations de l'agence de presse AFP.

Hier, le journal italien Corriere della Sera révélait que l'italien Unicredit avait été ajouté à la liste des banques internationales soupçonnées d'avoir contourné les sanctions contre l'Iran imposées par les Etats-Unis, sur laquelle figure aux premières loges Standard Chartered.

La banque britannique s'est en effet déjà résolue mi-août à payer 340 millions de dollars pour mettre fin aux poursuites du département des services financiers de l'État de New York concernant des transactions occultes présumées intervenues entre 2001 et 2007 avec l'Iran.

Son directeur général, Peter Sands, s'est également engagé à mettre en place un mécanisme de surveillance chargé d'évaluer ses contrôles en matière de risques de blanchiment de capitaux dans sa branche new-yorkaise.

250 milliards de dollars d'opérations auraient été dissimulés, représentant quelques centaines de millions de dollars de commissions.

Egalement dans le viseur de Washington, la Royal Bank of Scotland (RBS) et la Deutsche Bank, deux banques qui ont déjà confirmées faire l'objet d'enquêtes dans l'affaire de la manipulation des taux interbancaires du Libor/Euribor.

La Société Générale a, quant à elle, cessé toutes ses opérations en Iran depuis février 2012 et a rendu sa licence bancaire à la Banque centrale iranienne. La banque n'a fait état d'aucune enquête interne, précisent Les Echos.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI