Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

BIO UV GROUP

ALTUV - FR0013345493 SRD PEA PEA-PME
5.180 € -1.15 % Temps réel Euronext Paris

Bio uv group : Le spécialiste de la désinfection par ultraviolets diversifie sa palette technologique avec Corelec

lundi 8 novembre 2021 à 18h12
BIO UV GROUP acquiert une nouvelle technologie de désinfection des piscines

(BFM Bourse) - Bio-UV a bouclé le rachat de Corelec, l’un des leaders français des solutions de traitement de l’eau de piscine par électrolyse de sel (sans ajout de produits chimiques). La firme prend ainsi une une position clé sur le marché de la piscine privée en France et compte "très rapidement" déployer cette technologie à l’export.

Bio-UV Group a fait part lundi de l'acquisition effective de 100% du capital de Corelec, conformément au protocole d'achat signé fin octobre. L'activité de Corelec va être consolidée à compter du 1er novembre.

Depuis près de vingt ans, Corelec est l’un des principaux constructeurs français de solutions électroniques de traitement des eaux de piscines, avec une gamme d’électrolyseurs de sel et de systèmes de régulation de pH sous la marque Akeron (Corelec propose également des pompes à chaleur). L'entreprise affiche une forte croissance, exclusivement organique, de 50% en moyenne par an sur ses trois derniers exercices, pour atteindre 7,7 millions d'euros pour l'exercice 2020/21 (clos le 31 mars), avec une progression de la marge d'Ebitda jusqu'à 32% sous l’effet de la forte croissance de l’activité et d’une gestion maîtrisée. Sur les neuf premiers mois de l’année 2021, Corelec a d’ores et déjà réalisé un chiffre d’affaires de 10 M€, en croissance de 93% par rapport à la même période en 2020, et une rentabilité très significative avec une marge d’Ebitda encore supérieure à 30%.

À travers cette opération, BIO-UV Group prend une position clé sur le marché de la piscine privée en France -1er marché européen et 2e marché mondial après les Etats-Unis avec près de 3 millions de bassins- et entend déployer très rapidement à l’export la technologie de Corelec.

Le groupe met ainsi la main sur une technologie (électrolyse de sel) sans chimie ajoutée complémentaire de ses propres technologies ultraviolets et ozone, de l'image de marque tout en bénéficiant de la notoriété d'une société parmi les leaders de son segment de marché, et acquiert une nouvelle dimension avec, sur une base pro forma 2021, un chiffre d’affaires annuel de l’ordre de 44 millions d'euros (et une marge d’Ebitda supérieure à 15%).

"En combinant désormais le meilleur des technologies (UV, ozone & électrolyse), BIO-UV Group renforce sa position sur le marché de la piscine privée en proposant aux particuliers des solutions de traitement sans chimie ajoutée, pour une eau toujours saine et avec un entretien réduit", précise le groupe. Les synergies commerciales attendues pour la division terrestre de BIO-UV, qui réalise déjà une année 2021 particulièrement dynamique (+26% de croissance organique au 1er semestre) grâce à la vigueur du marché des piscines privées, apparaissent importantes "tant les technologies, les positions sur le marché, les réseaux de distribution et les couvertures géographiques des deux sociétés sont parfaitement complémentaires".

De plus, l'opération permet à Bio-UV de prendre pied sur le marché des pompes à chaleur, une activité complémentaire qui représente déjà près de 20% de l’activité de Corelec moins de deux ans après son lancement (et qui sera commercialisée dès 2022 auprès du réseau de distribution de BIO-UV Group en France et en Europe).

Le fondateur de Corelec, Loïc Le Ravallec rejoindra l’équipe de direction de BIO-UV Group tout en conservant la direction de Corelec, avec pour missions principales l’intégration de la société au sein de BIO-UV Group et le développement du groupe à l’export dans le domaine récréatif. Il devient également administrateur et actionnaire de BIO-UV Group.

L’acquisition a été financée pour l’essentiel en numéraire, à partir de la trésorerie disponible de BIO-UV Group, par recours à de la dette bancaire (crédit croissance externe) et par un financement obligataire par le fonds France Economie Réelle. Une petite partie de l’acquisition est également financée en actions BIO-UV Group existantes, à partir des titres auto-détenus.

Post acquisition, le ratio d’endettement net sur fonds propres de BIO-UV restera inférieur à 1 à l’issue de l’exercice 2021.

Guillaume Bayre - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur BIO UV GROUP en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.40 % vs +44.87 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat