Bourse > Bekaert > Bekaert : S'adjuge 5% à Bruxelles après ses comptes 2013
BEKAERTBEKAERT BEKB - BE0974258874 BEKB - BE0974258874   SRD PEA PEA-PME
37.910 € -0.59 %
38.125 €Ouverture : -0.56 %Perf Ouverture : 38.265 €+ Haut : 37.635 €+ Bas :
38.135 €Clôture veille : 133 267Volume : +0.22 %Capi échangé : 2 289 M€Capi. :

Bekaert : S'adjuge 5% à Bruxelles après ses comptes 2013

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'action du groupe Bekaert tenait la tête de l'indice boursier bruxellois Bel 20 après la publication de résultats de 2013 qui se sont retournés, et parallèlement, l'annonce d'une acquisition auprès de Pirelli. En hausse de 5,2% à 27,9 euros, l'action du spécialiste des fils d'acier et des revêtements avancés surclasse largement le Bel 20 (+ 0,2%).

L'an dernier, le résultat net part du groupe est revenu dans le vert à hauteur de 24,6 millions d'euros (0,42 euro par action), contre une perte de 197 millions d'euros (- 3,33 euros) en 2012.

Parallèlement, les ventes consolidées se sont tassées de 7,6% à 3,2 milliards d'euros, les ventes globales pliant de 6,3% à 4,1 milliards. L'effet de changes a été très négatif (- 5,6% et - 7,3% respectivement sur le deux agrégats pré-cités).

A l'inverse, en s'améliorant de 117 à 166 millions d'euros entre 2012 et 2013, le résultat d'exploitation a conduit la marge correspondante de 3,4% à 5,2% des ventes.

Le dividende proposé à la prochaine AG des actionnaires restera inchangé à 0,85 euro.

'En 2013, le chiffre d'affaires du groupe a été affecté à hauteur de 7,9% par des marchés en déprime, des fluctuations de taux de change très défavorables, la répercussion de la baisse des prix des matières premières et la pression compétitive sur les prix. Ces effets ont toutefois été annihilés au niveau de la rentabilité grâce aux mesures de restructuration prises en 2012 et aux réductions de coûts réalisées', explique Bekaert.

En guise de perspectives, le groupe estime que 'la forte hausse des volumes au cours du quatrième semestre de 2013 reflète l'amélioration de la compétitivité des activités'. Il compte donc améliorer davantage sa rentabilité.

'Bekaert est prête à saisir les opportunités soutenant à long terme la solidité de de ses activités clés', ajoute le groupe.

Séparement, Bekaert annonce aussi l'acquisition des activités dites 'steelcord' (fils d'acier) du pneumaticien italien Pirelli, ce qui comprend les usines de Figline Valdarno (Italie), de Slatina (Roumanie), d'Izmit (Turquie), de Yanzhou (Chine) et de Sumarè (Brésil).

L'opération a été réalisée sur la base d'une valeur d'entreprise de 255 millions d'euros, sachant que Bekaert estime les ventes annuelles de cette entité à 300 millions d'euros.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...