Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

BANK OF AMERICA

BAC - US0605051046 SRD PEA PEA-PME
- -

Bank of america : Résultat d'exploitation meilleur que prévu pour bank of america

mardi 19 octobre 2010 à 16h53
BFM Bourse

par Joe Rauch

CHARLOTTE, Caroline du Nord (Reuters) - Bank of America (BofA) a fait état mardi d'un bénéfice d'exploitation trimestriel meilleur qu'attendu et d'une amélioration de la situation de son portefeuille de crédits.

BofA est la troisième banque américaine après JPMorgan et Citigroup à annoncer des résultats meilleurs qu'attendu pour le troisième trimestre.

Certains analystes se demandent toutefois si la plus grande banque des Etats-Unis par les actifs pourra continuer de dégager des bénéfices en réduisant ses provisions sur créances douteuses, si son coeur de métier n'affiche qu'une croissance atone.

Cette incertitude explique que l'action ne parvienne pas à se trouver de tendance nette, passant alternativement dans le vert et le rouge depuis l'ouverture. Vers 14h30 GMT, elle cédait 0,24% à 12,31 dollars.

L'action a perdu 8,4% durant le troisième trimestre, alors que l'indice sectoriel KBW est resté stable sur la période.

"La baisse des provisions pour risque est une chose que nous relevons dans toutes les banques. Dans le cas de BofA, la question est de savoir si elle va pouvoir maintenir cette tendance", note Heinz-Gerd Sonnenschein, stratège chez Postbank.

Hors exceptionnels, le groupe bancaire a affiché un bénéfice net trimestriel de 3,1 milliards de dollars (2,2 milliards d'euros), soit 27 cents par action, alors que les analystes attendaient 16 cents, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

En incluant cependant une dépréciation de survaleur relative à son activité de cartes de crédit de 10,4 milliards de dollars, la banque affiche une perte nette de 7,3 milliards de dollars, soit 77 cents par action, contre une perte de 2,2 milliards de dollars, soit 26 cents par action, un an plus tôt.

L'établissement avait déjà annoncé cette dépréciation lors de la publication de ses résultats du deuxième trimestre. Cette charge résulte d'une nouvelle loi limitant les frais bancaires sur les transactions réalisées avec une carte de crédit.

BofA estime qu'elle pourrait perdre entre 1,8 milliard et 2,3 milliards de dollars de recettes annuelles avec cette nouvelle réglementation.

Son produit net bancaire (PNB) s'est élevé à 26,9 millions de dollars, ce qui représente une hausse de 2,2% par rapport aux 26,3 millions de dollars enregistrés l'année précédente.

Comme ses concurrentes, Bank of America a annoncé une amélioration de ses perspectives en matière de crédit. Le montant net de ses provisions pour créances douteuses a baissé de 24% par rapport au deuxième trimestre, à 7,2 milliards de dollars et ses provisions pour pertes sur crédit ont été divisées par près de deux, à 5,4 milliards de dollars.

Mais certains moteurs traditionnels du profit de la banque calent quelque peu. Le produit net des intérêts a diminué pour le quatrième trimestre d'affilée, à 12,7 milliards de dollars, en recul de 3% sur le deuxième trimestre. La banque pense que cette baisse se poursuivra dans les trimestres à venir, mais à un rythme plus lent.

Le total des prêts a encore diminué, à 933 milliards de dollars au 30 septembre, en baisse de 2,4% sur le total au 30 juin, mais en hausse de 2% sur la période comparable de 2009.

Catherine Monin, Alexandre Boksenbaum-Granier et Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2010 Thomson Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur BANK OF AMERICA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+326.60 % vs +13.27 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat